Jimmie Johnson s’impose dans un Clash sans saveur

Du fait d’une pluie trop présente ce dimanche en Floride, l’Advance Auto Parts Clash n’aura pu aller au terme des 75 tours. C’est finalement Jimmie Johnson qui s’impose dans cette épreuve hors championnat de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Huit ans que Jimmie Johnson abandonnait systématiquement au Clash. En 2019, le pilote de la Hendrick Motorsports a vaincu le signe indien et s’impose dans cette épreuve pour la seconde fois de sa carrière après son succès obtenu en 2005.

« C’est bien d’être de retour sur la Victory Lane. Je suis très heureux de gagner. »

Jimmie Johnson

Pour cette édition 2019 de l’Advance Auto Parts Clash, la pluie aura été la grande invitée avec deux neutralisations, dont un drapeau rouge de plus de vingt minutes causé par dame nature.

Après cette course marquée par un accident dans le dernier tour de la course à la suite d’un contact entre Jimmie Johnson et le leader de la course, Paul Menard qui a éliminé les trois quarts du peloton, tout le monde a la tête tournée vers la semaine prochaine à commencer par jeudi et les deux courses qualificatives pour les DAYTONA 500 qui auront lieu dimanche.

Jimmie Johnson s’impose finalement devant Kurt Busch, Joey Logano, Ryan Blaney, Alex Bowman, Austin Dillon, Chase Elliott, Aric Almirola, Ryan Newman et Daniel Suárez pour les dix premiers.

Résultat

[ngg src= »galleries » ids= »233″ display= »basic_thumbnail » slideshow_link_text= »Advance Auto Parts Clash – Les photos »]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.