Comme en 2018 Ryan Blaney remporte le deuxième segment des DAYTONA 500 en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Resté en piste lors du drapeau jaune survenu à moins de quinze tours de la fin du segment, Ryan Blaney a profité de l’aide de son coéquipier Brad Keselowski pour remporter le deuxième segment des DAYTONA 500. Le pilote de la Team Penske, qui avait mené 118 tours et remporté ce deuxième segment l’an dernier, n’avait pas réussi à conclure à l’issue de l’édition 2018.

Ryan Blaney remporte le segment devant William Byron, Aric Almirola, Brad Keselowski, Ricky Stenhouse Jr, Matt DiBenedetto, Kevin Harvick, Daniel Suárez, Jimmie Johnson et Joey Logano.

Comme lors du premier segment les pilotes Ford s’arrêtent ensemble après une petite dizaine de tours pour un ravitaillement en carburant. Un tour plus tard, Denny Hamlin rentre seul afin de mettre le reste du carburant qu’il n’a pu mettre durant l’arrêt effectué sous drapeau jaune à l’issue du premier segment.

Un groupe de six pilotes composé de Matt DiBenedeto, Kyle Busch, Alex Bowman, William Byron, Erik Jones et Chase Elliott a alors fait course commune a l’avant et dixième par dixième ce groupe est revenu sur les pilotes s’étant arrêter pour commencer à les mettre à un tour, à une vingtaine de boucles du terme de ce deuxième segment.

À quatorze tours du but un accident dans le virage n°1 impliquant Casey Mears et Parker Kligerman contraint les six premiers à s’arrêter sous drapeau jaune. Si une grande majorité du reste du peloton s’arrête, ce n’est pas le cas de Ryan Blaney, Brad Keselowski, Ryan Preece et Kyle Larson.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.