Joey Logano résiste à Brad Keselowski à Vegas

Après trois courses en Monster Energy NASCAR Cup Series les deux champions de la première division NASCAR pour le compte de la Team Penske se sont imposés. Après Brad Keselowski la semaine passée sur l’ovale d’Atlanta, c’est Joey Logano qui s’impose à Las Vegas.

Pour la première fois de sa carrière en douze tentatives sur le Las Vegas Motor Speedway, Joey Logano s’impose en Cup et décrocher ainsi sa vingt-deuxième victoire en victoire dans la première division de la NASCAR à l’occasion de ces Pennzoil 400.

Joey Logano résiste à son coéquipier Brad Keselowski, vainqueur la semaine passée sur la piste d’Atlanta, alors que Kyle Busch prend la troisième place après s’être imposé vendredi soir en Truck puis samedi en XFINITY.

« Quelle belle course. Brad et moi étions à égalité. En l’état actuel, avec le draft vous ne pouvez pas vous échapper. Dans les 5 ou 6 derniers tours Brad me rattrapait si vite et je me suis retrouvé bloqué derrière une voiture retardataire. Être si proche et au final s’imposer, c’était amusant. Le fait que la Team Penske fasse un doublé montre à quel point la Team Penske a de la vitesse. Quelle belle journée pour la Team Penske. »

Joey Logano



À l’issue de la course Brad Keselowski a corroboré les dires de son coéquipier, mais aurait aimé un tour supplémentaire pour tenter une manœuvre supplémentaire.

Vainqueur du premier segment, puis deuxième du deuxième segment, Kevin Harvick prend la quatrième place de la course devant Kurt Busch, alors que le top 10 est complété par Ricky Stenhouse Jr, Aric Almirola, Martin Truex Jr, Chase Elliott et Denny Hamlin.

À l’exception des neutralisations en fin de segment, aucun drapeau jaune n’est venu ralentir cette course qui s’est conclue en deux heures 35 minutes et 11 secondes, un record sur cette piste. La précédente marque datait de 2014 et était détenue par Brad Keselowski avec 13 secondes de plus.

Les deux premiers segments n’ont pas connu la moindre neutralisation. Le premier a été dominé par Kevin Harvick de la tête et des épaule, alors que le deuxième a vu une lutte entre Joey Logano et Kyle Busch pendant la majeure partie du temps, jusqu’à une pénalité de Kyle Busch dans les stands pour excès de vitesse.

« J’ai ruiné notre course en entrant dans les stands. J’essayais de gagner du temps et de creuser l’écart sur les gars derrière moi. J’ai tout ruiné. Je pense que nous avons passé le plus de voitures aujourd’hui, alors je pense que nous étions les plus impressionnants, mais cela ne compte pas puisque nous n’avons pas de trophée. »

Kyle Busch

Dans les faits Kyle Busch n’a dépassé que 101 fois durant la course, loin derrière le record de Chris Buescher, 139. Sur ses 101 dépassements 63 l’ont été sur des pilotes du top 15, là encore ce n’est pas le record de la course puisque le vainqueur de la course, a dépassé à 77 reprises des pilotes du top 15 sur les 101 dépassements qu’il a effectués.

Grâce à sa victoire, Joey Logano prend les commandes du championnat avec deux points d’avance sur Kevin Harvick. Ancien leader, Denny Hamlin chute à la troisième place à six unités, devant Kyle Busch à douze et Brad Keselowski à 18.

La première division de la NASCAR continue son périple sur la partie ouest des États-Unis d’Amérique et se dirige vers Phoenix pour la prochaine épreuve qui se déroulera sur l’ISM Raceway dimanche prochain.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

[ngg src= »galleries » ids= »243″ display= »basic_thumbnail » slideshow_link_text= »Pennzoil 400 – Les photos »]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.