Stratégie payante pour Josef Newgarden à St. Pete

Josef Newgarden a pris l’option d’utiliser des pneumatiques tendres en fin de course et s’est imposé à l’occasion de la manche d’ouverture de la saison 2019 du championnat d’IndyCar.

Leader de 60 des 110 tours de l’épreuve, Josef Newgarden remporte le Firestone Grand Prix of St. Petersburg, sa onzième vicoire en NTT IndyCar Series.

Los du dernier arrêt, la décision avec son ingénieur, Tim Cindric, de prendre des pneumatiques tendres a été la bonne, puisqu’elle a permis au pilote de la Team Penske de s’échapper du reste du peloton et de remporter la course.

« Nous en parlions déjà avant la course et nous avons pris la décision au tout dernier moment. »

Josef Newgarden

Sous le drapeau à damier Josef Newgarden devance de près de trois secondes Scott Dixon, alors que Will Power prend la troisième place et le rookie Felix Rosenqvist la quatrième.

Les quatre premiers au départ, sont donc les quatre premiers à l’arrivée, dans un ordre différent et sont surtout les quatre hommes forts de cette épreuve manche de la saison.

Le reste du top 10 est complété par Alexander Rossi, James Hinchcliffe, Simon Pagenaud, Colton Herta, Santino Ferrucci et Jack Harvey.

Vainqueur des deux dernières épreuves disputées à St. Petersburg, le Français Sébastien Bourdais a connu une course cauchemar avec un abandon dès le treizième tour suite à un problème mécanique. Le Manceau a été imité quelques tours plus tard par Ryan Hunter-Reay.

Dans deux semaines, la deuxième course de la saison se déroulera sur le Circuit of the Americas pour la première venue de l’IndyCar sur le tracé d’Austin au Texas.

Qualifications
Résultat

[ngg src= »galleries » ids= »244″ display= »basic_thumbnail » slideshow_link_text= »Firestone Grand Prix of St. Petersburg – Les photos »]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.