Au terme des 120 tours disputés sur l’Auto Club Speedway, Jean-Baptiste Charles remporte la cinquième manche de l’US-RACING i-FRN Cup Series.

L’écurie Race Clutch continue sa domination en US-RACING i-FRN Cup Series avec une quatrième victoire de suite, alors que cinq courses ont été disputés cette saison. Après Cyril Nousbaum lors de la course d’Altanta, puis Pierre Verne à Las Vegas et Phoenix, c’est cette fois-ci Jean-Baptiste Charles qui s’impose au terme d’une course aux deux visages, tout d’abord les deux premiers tiers sous drapeau vert, puis trois neutralisations en à peine plus de vingt tours qui ont redistribué les cartes.

Au final Jean-Baptiste Charles a parfaitement contenu ses adversaires, à commencer par Tony Repussard dans les derniers tours de la course pour s’imposer pour la première fois de l’année.

« J’ai vu que Tony avait des dégâts à l’avant, alors je me suis concentré sur mes sorties de virages et j’ai essayé de ne pas sous-virer. »

Jean-Baptiste Charles

Sous le drapeau à damier Jean-Baptiste Charles devance Tony Repussard, Patrice Langlet, Simon Crochart, Mickaël Cado, Jonathan Berthier, Benjamine Truflandier, Cyril Nousbaum, Cédric Colléau et Anthony Rafaël pour le top 10.

Patrice Langlet signe la pole position dans le même temps que Tony Repussard. Jean-Philippe Chrétien, Jacques Recan et Pierre Verne sont dans le top 5.

Dès le début de course Mickaël Cado prend le meilleur et il faut attendre une dizaine de tours avant d’avoir un peloton en file indienne.

Peu après le quarantième tour, les pilotes s’arrêtent sous drapeau vert, ce qui a pour effet de morceler le peloton en plusieurs petits groupes. L’écurie Race Clutch continue de dominer le peloton, mais c’est cette fois-ci Pierre, Verne, vainqueur à Las Vegas et Phoenix, qui mène les débats devant Simon Crochart et Tony Repussard.

Il faut attendre la seconde salve d’arrêts sous drapeau vert, au quatre-vingtième tour, pour avoir la première neutralisation de la course pour un tête-à-queue de Cyril Floris en enrant dans la voie des stands.

À l’entame du dernier quart de la course, Julien Alavoine tape le mur à la sortie du virage n°4 et redescend sur son coéquipier Pierre Verne qui va détruire sa voiture dans le mur. Ce nouveau drapeau jaune est l’occasion d’un nouveau passage par la voie des stands pour certains des protagonistes.

Peu après le centième tour, ce sont Arthur Lehouck et Mickaël Cado qui s’écharpent et un troisième contact en moins de dix secondes entre les deux pilotes fini par écarter violemment le pilote de la n°33 de la trajectoire pour ce qui sera la troisième neutralisation de la course.

Revivez la course en intégralité

La course de Fontana en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.