Pour la première course de l’histoire de l’IndyCar sur le Circuit of the Americas, c’est l’Australien de la Team Penske, Will Power, qui a signé le temps de référence lors des qualifications.

Grâce à un tour bouclé en 106,0177 secondes à 115,792 mph de moyenne, Will Power a signé sa seconde pole de la saison et sa cinquante-sixième en carrière, se rapprochant à onze unités du record détenu par Mario Andretti.

« Quand j’ai vu le Firestone Fast Six, je me suis dit que la seule façon de signer la pole était de mettre un tour de carburant dans le réservoir, faire un temps, rentrer, changer les pneumatiques et remettre un tour de carburant. C’est ce que nous avons fait et cela a payé. Le dernier tour était très propre. »

Will Power

Will Power est le seul pilote Chevrolet dans le dernier tour des qualifications, puisqu’il est poursuivi par Alexander Rossi, Ryan Hunter-Reay, les rookies Colton Herta et Felix Rosenqvist, ainsi que Scott Dixon, tous propulsés par un V6 Honda.

Jack Harvey et Tony Kanaan sont tous deux partis à la faute dans la première phase des qualifications, ce qui a contrait les officiels à sortir le drapeau rouge et bloqué la progression de certains pilotes, tels que James Hinchcliffe, Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud qui s’élanceront de la quinzième place ou pire.

Qualifications

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.