Ils ont dit… – Les déclarations du top 10 d’Austin

Retrouvez un condensé des déclarations des pilotes qui ont terminé dans le top 10 de la dernière épreuve disputée en NTT IndyCar Series.

COLTON HERTA (n°88 – Harding Steinbrenner Racing – Honda), vainqueur de l’INDYCAR Classic :  » Nous ne nous attendions pas à gagner. Je pense que nous pouvions faire un podium. Je pense que nous avions le rythme pour cela. Il semble que Will (Power) et (Alexander) Rossi avaient un avantage sur nous en terme de rythme. Je pensais que nous pouvions jouer la troisième place sans cette neutralisation. Le drapeau jaune est sorti. Nous avons fait de notre mieux. Lors de la relance nous étions rapide. Nous avons en quelque sorte sprinté. Je sais que nous avons signé le meilleur tour sur ce premier tour. »

JOSEF NEWGARDEN (n°2 – PPG – Team Penske – Chevrolet), deuxième de l’INDYCAR Classic : « Je pensais que nous aurions peut-être une chance sur la fin. Nous avons eu un peu de chance et je pensais que cela pouvait encore jouer en notre faveur pour une nouvelle victoire. Je suis vraiment fier de nos gars. Je suis un peu déçu de l’avoir manquée de peu, mais c’est une deuxième place très importante pour nous. Nous avons parlé du fait de monter sur le podium si nous ne pouvons pas remporter la course. »

RYAN HUNTER-REAY (n°28 – DHL – Andretti Autosport – Honda), troisième de l’INDYCAR Classic : « C’était une bonne course dans l’ensemble. Nous n’avions certainement pas la vitesse requise face à Will (Power), Alex (Rossi) et Colton (Herta), mais je suis heureux de terminer sur le podium. Félicitations à Colton, il était si rapide à la fin. C’était génial d’être ici pour notre première course et nous devons remercier tout le monde ici d’avoir participé et rendu l’événement exceptionnel. Je pense que l’an prochain nous reviendrons avec un spectacle encore meilleur. »

GRAHAM RAHAL (n°15 – Total – Rahal Letterman Lanigan Racing – Honda), quatrième de l’INDYCAR Classic : « Je pense que c’est une bonne journée. Nous nous sommes battus. Je pense que nous avons eu de la chance avec ce drapeau jaune. Nous avons tous eu un peu de chance à l’arrivée. Notre monoplace avait le rythme. Nous nous sommes battus avec le même groupe de pilotes tout au long de la course. De manière réaliste nous étions l’un des cinq monoplaces les plus performantes. Nos gars ont travaillé fort pour être devant. Je pense que les arrêts aux stands étaient bons. Nous avons beaucoup de nouveaux dans les stands et ils ont fait un excellent travail. Nous n’allons pas baisser les bras. Cette équipe est compétitive, nous l’étions à St. Pete et ici. Nous ne pouvons pas dire cela l’an dernier, mais c’est une bonne façon de débuter la saison. »

SÉBASTIEN BOURDAIS (n°18 – SealMaster – Dale Coyne Racing – Honda), cinquième de l’INDYCAR Classic : « C’est bien de terminer dans le top 5. Excellent travail de l’équipe et très bonne stratégie dans les stands. C’était une course très statique, il n’y avait pas grand chose à faire. À la fin certains gars ont décidé de jouer (avec la consommation d’essence), j’ai dû m’arrêter puis rouler très vite. Ensuite, le drapeau jaune est sorti lors que nous étions dans les stands. Je me sens mal pour les leaders, parce qu’ils ne méritaient vraiment pas cela, mais nous ne méritions pas le problème que nous avions eu à St. Pete. »

MARCO ANDRETTI (n°98 – U.S. Concrete / Curb –
Andretti Herta Autosport with Marco Andretti & Curb-Agajanian – Honda), sixième de l’INDYCAR Classic : « C’était trop peu, trop tard. Je pense que la monoplace a eu besoin d’un ou deux relais pour être dans le bon rythme, mais une fois que c’était bon, la monoplace était super. Nous avons pu gagner des positions et finalement terminer sixième. Je savais lors du warmup que nous étions en contrôle et que la monoplace serait bonne en course. Le drapeau rouge lors des qualifications nous a surpris. Je pense que si nous avions pu nous qualifier, nous aurions eu une meilleure position au départ. Nous devons garder ce rythme et passer à Barber. »

TAKUMA SATO (n°30 – Mi-Jack / Panasonic –
Rahal Letterman Lanigan Racing – Honda), septième de l’INDYCAR Classic : « C’était une course très excitante. À un moment donné, c’était dommage, mais (Jack) Harvey avait un problème. Il a ralenti et je me suis retrouvé coincé avec Scott Dixon. Nous avons eu une défaillance lors du dernier arrêt avec la prise d’air pour lever la monoplace ce qui nous a fait perdre beaucoup de places. Compte tenu de cela je pense que la stratégie et le drapeau jaune nous ont permis de revenir à la septième place. »

PATRICIO O’WARD (n°31 – Carlin – Carlin – Chevrolet), huitième de l’INDYCAR Classic : « Je pense que c’était une très bonne course pour nous. Nous avons terminé exactement où nous avons commencé et nous n’avons pas reculé, alors je dirais que la journée a été un succès. Nous avons fait une course propre et nous étions dans les temps, mais après la neutralisation, il nous fallait un tour de plus sous jaune pour pouvoir pousser aussi fort que nous le souhaitions. Je devais économiser beaucoup de carburant pour rallier l’arrivée. Il était impossible de garder Marco (Andretti) et Takuma (Sato) derrière moi. Je sais que la monoplace était parmi les cinq plus rapides du jour. Il est bon de voir que nous avons le rythme et que nous pouvons nous battre à l’avant. Bravo à Colton (Herta), je suis vraiment heureux pour lui. »

ALEXANDER ROSSI (n°27 – NAPA AUTO PARTS – Andretti Autosport – Honda), neuvième de l’INDYCAR Classic : « La monoplace était géniale. Nous étions dans notre propre monde. Lors des deux premiers tiers de la course,il n’y avait que Will (Power) et moi. Notamment lors du troisième relais, nous étions tous les deux rapides et avons pu nous échapper du reste du peloton. Après la neutralisation, la course était en quelque sorte finie pour nous. Il est regrettable que nous n’ayons jamais eu la chance de jouer. Nous allons avancer et nous concentrer sur les courses à venir. »

JACK HARVEY (n°60 – AutoNation/Sirius XM – MSR w/ Arrow SPM – Honda), dixième de l’INDYCAR Classic : « Toute l’équipe a fait un excellent travail et pour reprendre toutes ces positions. Le drapeau jaune nous a servi. Si vous me l’aviez demandé ce matin, je nous vous aurais pas répondu que nous puissions terminer dans le top 10. Cette saisons, deux courses, deux top 10, je ne peux pas me plaindre. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.