Le grand huit de Kyle Busch à Bristol

Au terme d’une course mouvementée Kyle Busch s’impose pour la huitième fois de sa carrière à Bristol en Monster Energy NASCAR Cup Series. LEs frères Busch signent d’ailleurs un doublé, leur second en carrière après Sonoma en 2015.

Au terme d’une course compliquée pour Kyle Busch, il s’impose sur le Bristol Motor Speedway et rejoint Lee Petty au classement des pilotes les plus victoriueux. Sur la ligne d’arrivée il devance son frère Kurt. Les frères Busch ont désormais remporter les quatre dernières épreuves disputées à Bristol dans la division reine de la NASCAR.

À vingt tours de la fin de la course en choisissant de rester en piste, Kyle Busch a pris la bonne décision pour décrocher sa troisième victoire de la saison et sa huitième en carrière.

« C’était assez dingue. J’adore cet endroit. C’était une bataille sympa avec mon frère. Nous étions compétitifs, peut-être top 3 ou top 4, mais nous n’avions pas assez de vitesse pour être à la hauteur de la Team Penske. »

Kyle Busch

Sous le drapeau à damier Kyle Busch devance son frère Kurt, Joey Logano, Ryan Blaney, Denny Hamlin, Paul Menard, Clint Bowyer, Kurt Busch, Ryan Newman et Jimmie Johnson pour les dix premiers.

Si les deux premiers segments étaient bien différents, des neutralisations dans le premier et une course calme dans le second, il ne faisait pas bon être favori avec de nombreuses pénalités ou problèmes que ce soit pour Kevin Harvick, Kyle Busch, Martin Truex Jr, Kyle Larson ou encore Chase Elliott, tous pris à un moment ou un autre impliqués.

Le bras de fer qui oppose la Team Penske à la Joe Gibbs Racing a un temps tourné à l’avantage de Joe Gibbs, avant que l’équipe de Roger Penske ne prenne le meilleur pendant un long moment durant le milieu de la course.

À une vingtaine de tours d’un arrêt sous drapeau vert, un drapeau jaune causé par Kevin Harvick est venu resserrer les écarts et à tout juste cent tours de la fin de la course Kyle Busch a pris les commandes pour la première fois de la journée.

Kyle Busch perdra la tête de la course suite à un contact avec le mur extérieur quelques minutes plus tard avant que Kyle Larson et William Byron n’envoient tous les leaders dans les stands à 85 tours du drapeau à damier, à la suite d’un accrochage entre les deux hommes.

Lors de la neutralisation, Denny Hamlin ressort des stands en première position, mais il est pénalisé pour excès de vitesse, ce qui le contraint à abandonner les commandes de la course à son coéquipier Kyle Busch.

C’est alors au tour de Clint Bowyer et de Chase Elliott de connaître des problèmes et d’être à l’origine d’une nouvelle neutralisation, la dixième de l’épreuve.

Kyle Busch se retrouve alors seul pour lutter contre les trois pilotes de la Team Penske qui reprennent les commandes de la course grâce à Brad Keselowski à une cinquantaine de tours du drapeau à damier. Le pilote de la Ford Mustang n°2 ne mènera qu’une vingtaine de tours avant que son coéquipier Joey Logano ne prenne le meilleur dans le trafic.

À 22 tours de la fin Kyle Larson tape une nouvelle fois le mur extérieur et crée la onzième neutralisation. Si les pilotes de la Team Penske et la majorité des leaders passent par la voie des stands, les frères Busch, Kyle devant Kurt, ainsi que Daniel Suárez et Paul Menard restent en piste.

Qualifications
Grille de départ
Résultat
Classement pilotes
Classement propriétaires

 

[ngg src= »galleries » ids= »259″ display= »basic_thumbnail » slideshow_link_text= »Food City 500 – Les photos »]

One thought on “Le grand huit de Kyle Busch à Bristol

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.