Ils ont dit… – Les déclarations du top 10 à Barber

Retrouvez un condensé des déclarations des pilotes qui ont terminé dans le top 10 de la dernière épreuve disputée en NTT IndyCar Series.

TAKUMA SATO (n°30 – Mi-Jack / Panasonic – Rahal Letterman Lanigan Racing – Honda), poleman et vainqueur du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « C’est une excellente course. Un grand merci à Bobby (Rahal) et Mike Lanigan d’avoir rendu cela possible pour moi. Un grand merci à Graham. Nous travaillons si étroitement ensemble. Je savais que l’un de nous serait compétitif aujourd’hui. C’est malheureux ce qui lui est arrivé, mais c’est génial pour l’équipe. Dans l’équipe n°30 nous avons de nouveaux gars qui sont toujours en train d’apprendre et les arrêts lents arrivent. C’est la course. Je fais également des erreurs. Tout va bien. Je pense que nous étions de retour en tête après cet incident et la monoplace était excellente aujourd’hui. (À la fin) J’ai peut-être un peu trop poussé . C’était une lutte très intense. C’était bon. »

SCOTT DIXON (n°9 – PNC Bank – Chip Ganassi Racing – Honda),  deuxième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « Nous avions une forte dégradation des pneumatiques. Nous avons commencé à réduire l’écart dès que nous avons pu attaquer. Dans les stands nous avons pu nous caler sur Graham (Rahal) et (Takuma) Sato, mais les dix derniers tours de la course étaient tout simplement misérables. Lors du dernier relai, j’ai simplement essayé de maintenir l’écart avec Sato. Je dois remercier l’équipe. Nous étions très fort dans les stands et nous y avons passé Sébastien (Bourdais). Il a fait une sacré course et est allé très loin lors du premier relais. Il était très bon sur la gestion de la dégradation des pneumatiques. Une autre deuxième place à Barber et maintenant, la deuxième place du classement général. J’espère que nous pourrons en gagner une ici un jour. »

SEBASTIEN BOURDAIS (n°18 – SealMaster – Dale Coyne Racing – Honda), troisième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « L’équipe a fait de l’excellent travail alors bravo à tous, ils m’ont vraiment donné une excellente monoplace. Je pense que nous étions une des rares équipes à tenter la stratégie à deux arrêts. Cela veut dire que Dale (Coyne) a beaucoup plus confiance en moi qui moi-même, c’est certain. Au tour 18 j’ai indiqué que je n’étais pas certain de pouvoir tenir dix tours supplémentaires et il m’a répondu que j’étais engagé. Je n’étais pas sûr que cela fonctionne, mais cela a marché et nous terminons à la troisième place. »

JOSEF NEWGARDEN (n°2 – Fitzgerald USA – Team Penske – Chevrolet), quatrième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « Je ne voulais pas pousser (Alexander) Rossi autant que je l’ai fait. Il a freiné vraiment très tard. J’avais un bon rythme et il était très à l’extérieur du virage. J’ai bloqué l’avant et je l’ai touché de manière trop agressive. Honnêtement il m’a laissé toute la place nécessaire pour que je fasse le dépassement, chapeau à lui. Nous sommes partis de trop loin, c’est un peu l’histoire de notre week-end. Chevy a fait du bon travail en nous fournissant ce dont nous avions besoin. »

ALEXANDER ROSSI (n°27 – NAPA AUTO PARTS – Andretti Autosport – Honda), cinquième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « Les (pneumatiques) rouges ont été améliorés, c’est décevant que nous n’ayons pas découvert cela avant la course, mais c’est un autre sujet. Les gars on fait de l’excellent travail et nous repartons avec un top 5. Nous sommes toujours à la recherche d’un podium, mais nous sommes certains d’en être proches. Nous sommes partis de la huitième place, nous terminons à la cinquième. Nous n’avons pas vraiment une monoplace pour jouer la gagne ce qui est décevant. Nous devons nous réunir en vue du week-end prochain à Long Beach. »

JAMES HINCHCLIFFE (n°5 – Arrow – Schmidt Peterson Motorsports – Honda), sixième du Honda Indy Grand Prix of Alabama :« Honnêtement avec le rythme que nous avons eu tout le week-end, terminer en sixième position est une légère déception. La monoplace pouvait viser le podium jusqu’à cette neutralisation qui nous a pris au dépourvu. Nous étions callés derrière (Scott) Dixon et étions surement un peu plus rapide, mais nous ne sommes pas parvenus à le dépasser. Je pense que notre tour de sortie (des stands) n’était pas aussi bon qu’escompté et le premier tour après la relance nous n’étions pas exceptionnels. C’est une petite déception. J’ai le sentiment que nous avons perdu une ou deux positions ici. C’est ainsi. Le rythme était bon tout le week-end et si nous continuons ainsi, notre jour viendra. »

MARCUS ERICSSON (n°7 – Arrow – Schmidt Peterson Motorsports – Honda), septième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « C’était une excellente course pour nous. Je pense que comme à St. Pete et Austin nous avons montré à quel point nous sommes forts durant les courses.  Remonter de la vingtième à la septième place, je pense que cela montre le potentiel que nous avons. Je suis vraiment très heureux de ma course. Nous avions une stratégie parfaite, comme la dernière fois. C’est super de terminer avec un bon résultat. Nous aurions dû terminer dans le top 5 au COTA sans cette pénalité et à St. Pete nous nous battions pour la huitième place. C’est bien de finalement rentrer à la maison avec un bon résultat et laisser la malchance de côté. Les gars ont fait de l’excellent travail. Maintenant il ne reste plus qu’à régler le problème lors des qualifications, car si nous faisons cela, nous pourrons viser des podiums et des victoires. »

RYAN HUNTER-REAY (n°28 – DHL – Andretti Autosport – Honda), huitième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « Nous avons persévéré aujourd’hui. Nous sommes partis de la onzième place et avons terminé à la huitième. Je pense vraiment que c’était à peu près tout ce que nous avions en considérant la stratégie que les autres avaient en fin de course avec les pneumatiques rouges. Nous prenons cette huitième place et passons à autre chose. »

SIMON PAGENAUD (n°22 – Menards – Team Penske – Chevrolet), neuvième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « C’était assez sympa aujourd’hui avec de nombreux dépassements et de la stratégie. La monoplace était bonne, mais nous n’avons pas été en mesure de partir devant, nous devons travailler en ce sens. Nous savons que nous avons le rythme pour gagner une course. Je pense que nous devons encore faire preuve de patience. La prochaine course est à Long Beach, l’une de mes pistes favorites et j’espère que nous pourrons retrouver le chemin du podium. »

FELIX ROSENQVIST (n°10 – NTT DATA – Chip Ganassi Racing – Honda), dixième du Honda Indy Grand Prix of Alabama : « C’était une longue course. J’ai commencé avec les pneumatiques rouges qui me convenaient au début, mais la performance a chuté rapidement, car nous nous battions avec d’autres et il y avait beaucoup d’action durant ces premiers tours. Avec les pneumatiques noirs, c’était bien au début puis la dégradation a fait que nous avions beaucoup de survirage. C’était probablement mon pire relais. Je ne pouvais pas vraiment attaquer. Mon second relais était meilleur, mais quelqu’un s’est arrêté en piste et nous avons ravitaillé. Au moment d’entrer aux stands la lumière s’est allumée alors je n’ai pas pu ravitailler. Nous avons perdu seulement deux positions. C’est une déception, car cela aurait pu être une bonne décision avec un top 5 ou 6 à la clé. Quoi qu’il en soit le dernier relais était bon et nous avons pu passer (Will) Power et (Tony) Kanaan à la fin. Ce n’est pas forcément le week-end que je voulais et nous avons encore du travail. Au moins nous avons une monoplace sur le podium et une autre qui a gagné sept positions entre le départ et l’arrivée, alors c’est une bonne journée. »

[ngg src= »galleries » ids= »257″ display= »basic_thumbnail » slideshow_link_text= »Honda Indy Grand Prix of Alabama – Les photos »]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.