La grille la plus forte de l’histoire de l’Euro NASCAR

La meilleure série de voitures de tourisme en Europe est sur le point de débuter ce week-end à Valencia pour le NASCAR GP of Spain.

La division européenne de la NASCAR continue de grandir à un rythme pour le moins impressionnant : nouvelles équipes de haut niveau et pour la première fois un champion NASCAR Cup Series en la personne de Bobby Labonte, ainsi qu’un champion de Formule 1, Jacques Villeneuve seront présents, tout comme deux champions Euro NASCAR, Alon Day et Ander Vilariño, un champion du championnat mexicain de NASCAR, Rubén Garcia Jr. ainsi qu’un vainqueur des 24 Heures du Mans, Christophe Bouchut. Un record de vingt nationalités et cinquante-sept pilotes sur l’ensemble des deux divisions, le spectacle pour les spectateurs est garanti.

En division ÉLITE 1 la liste des potentiels vainqueurs est longue comme le bras. Pas moins de neuf pilotes se sont déjà imposés dans cette première division emmenés par Ander Vilariño, Alon Day et Frédéric Gabillon, les trois plus victorieux. Il faudra également ajouter des pilotes du calibre de  Villeneuve, Sebastiaan Bleekemolen, Alexander Graff, Ellen Lohr, ou Francesco Sini et de jeunes talents comme Alex Sedgwick et Ant Whorton-Eales.

Comme cela arrive fréquemment la division ÉLITE 2 promet d’être la division la plus imprévisible de l’Euro NASCAR. Seul Florian Venturi de la Go Fas Racing peut se vanter d’avoir remporter une course dans une grille qui inclut quatorze débutants tels que Myatt Snider, Vittorio Ghirelli et Giorgio Maggi, mais également des vétérans comme Martin Doubek, Nicholas Risitano et Eric De Doncker qui tenteront tous de se faire une place sur la Victory Lane.

Toutes les courses du NASCAR GP of Spain seront diffusées en direct sur Fanschoice.tv, la chaîne YoutTube des NASCAR Whelen Euro Series, la page Facebook et Motorsport.tv.

DIVISION ÉLITE 1

Échange Europe-Mexique – Représentant le Mexique dans un contexte d’extension du programme d’échange des pilotes dans les séries internationales NASCAR, Rubén Garcia Jr. fera ses débuts européens en division ÉLITE 1.

L’Italie est le pays le plus représenté – Des 20 pays présents sur le grille de Valencia, l’Italie est le pays le présent avec onze pilotes, vient ensuite la France avec huit, puis la Belgique et la Grande Bretagne avec cinq chacun et enfin les États-Unis d’Amérique avec quatre pilotes.

Compétition serrée pour les trophées – Dix pilotes se battront pour le Junior Trophy en Espagne emmenés par le champion sortant Loris Hezemans auteur d’une prestation impressionnante sur le continent américain en février dernier. Le Challenger Trophy verra huit pilotes s’affronter dont Kenko Miura, Dario Caso et Mauro Trione qui n’étaient séparés que de douze points à l’issue de la saison 2018.

DIVISION ÉLITE 2

De Weerdt défend son Legend Trophy – Après avoir gagné trois années de suite, Jerry De Weerdt mettra son titre en jeu pour une quatrième année. Le Belge, vainqueur de treize courses dans la catégorie des plus de 40 ans ces deux dernières années, remettra son titre en jeu face à huit pilotes et tentera de porter sa série à quatre titres consécutifs.

Le plus jeune rookie de l’histoire des NWES – À 16 ans et 30 jours le samedi 13 avril, l’Écossais Ben Creanor sera le plus jeune pilote de l’histoire de la discipline à prendre part à une course. Le natif de Dunfermline pilotera la Chevrolet Camaro n°33 sponsorisée par Tigha et partagera le volant avec Lucas Lasserre.

Le Lady Trophy, une lutte entre Casoli et Jo Cobb – Vainqueur en 2016 du Lady Trophy, Arianna Casoli aura fort à faire à Valencia au Lady Trophy. L’Italienne fera face à Jennifer Jo Cobb qui pilote en NASCAR Gander Outdoors Truck Series dans un duel CAAL Racing contre Racing-Total.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.