Simon Crochart intouchable au Kentucky

Simon Crochart a dominé de la tête et des épaules la dixième épreuve de la saison en US-RACING i-FRN Cup Series et s’impose pour la seconde fois cette saison.

Vainqueur en ouverture de saison sur le tracé de Daytona, Simon Crochart renoue avec la victoire et de fort belle manière sur le Kentucky Speedway en ayant dominé de la tête et des épaules cette dixième manche de la saison.

« La voiture était assez stable. On est parti sur une stratégie à deux arrêts. Sur le premier arrêt on a essayé de s’arrêter plus tard, mais cela ne nous a pas aidé. « 

Simon Crochart

Si la course n’a connu que trois neutralisations, les deux dernières sont intervenues dans les dix derniers tours et c’est derrière la voiture de sécurité que s’est terminée l’épreuve.

Simon Crochart s’impose après avoir mené 113 des 165 tours et fait coup double puisqu’il reprend les commandes du championnat. Il devance son coéquipier de la TGP Motorsports, Thibaut Le Flem, puis viennent Jean-Baptiste Charles, Tony Repussard, Jacques Recan, Kévin Pommier, Étienne Kennel, Pascal Dupas, Cédric Colléau et Julien Alavoine pour le top 10.

Jean-Baptiste Charles signe la pole position de cette dixième épreuve de la saison devant Simon Crochart, Arthur Lehouck, Jacques Recan et Patrice Langlet pour les cinq premiers.

Dès le sixième tour la voiture de sécurité est de sortie suite à un accident de Cyril Floris. Si de nombreux pilotes passent par la voie des stands, Cyril Nousbaum, Jean-Philippe Chrétien et Gérald Segarra restent en piste et prennent les trois premières place de la course.

Le choix de rester en piste ne s’est pas avéré payant pour les trois pilotes qui ont régulièrement perdu des positions, alors que Mickaël Cado a pris les commandes pendant une dizaine de tours avant de céder face à Simon Crochart.

Après cinquante-cinq tours les pilotes s’arrêtent sous drapeau vert et c’est Jean-Baptiste Charles qui ressort en tête en ayant anticipé de quelques tours par rapport à ses rivaux, mais Simon Crochart reviens avec des bottes de sept lieux et reprends les commandes de la course au tour 88.

Peu après le centième tour, Mickaël Cado est le premier pilote à passer par la voie des stands pour la seconde salve d’arrêts sous drapeau vert.

Un drapeau jaune à sept tours de la fin suite à un contact entre Thierry Jolliet et Joël Van Praet vient resserrer tous les écarts.

Revivez la course en intégralité

La course du Kentucky

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.