Première victoire de la saison pour Simon Pagenaud

Simon Pagenaud a attendu le meilleur moment de la saison pour briller en NTT IndyCar Series, au mois de mai à Indianapolis, à l’occasion de l’INDYCAR Grand Prix. Le Français s’impose ainsi pour la première fois de la saison et devient le cinquième vainqueur différent.

C’est finalement à deux tours du but que le Français Simon Pagenaud a pris le meilleur sur Scott Dixon pour aller décrocher sa première victoire de la saison, sa troisième sur le circuit routier de l’Indianapolis Motor Speedway après 2014 et 2016.

Le Français devient du même coup le cinquième vainqueur différent en autant de courses disputées cette saison, alors que dans le même temps, Scott Dixon n’y arrive toujours pas sur ce tracé routier.

Absent de la liste des vainqueurs en 2018, Simon Pagenaud signe son premier succès depuis la finale de Sonoma, ce qui faisait vingt-deux courses sans la moindre victoire pour celui qui en compte désormais douze en NTT IndyCar Series.

« C’était une course incroyable. Troisième fois. J’égale Will (Power). C’est incroyable. Nous gardons cette course au sein de la Penske. Je ne peux pas y croire. C’est incroyable. Quelle course. »

Simon Pagenaud

Deuxième pour la troisième fois de la saison et la troisième année de suite à l’INDYCAR Grand Prix, Scott Dixon est conscient de prendre de gros points à l’issue de la cinquième levée de la saison, tout comme Jack Harvey, troisième au départ et à l’arrivée de la course.

Les deux premiers du championnat, Josef Newgarden et Alexander Rossi ont connu une course des plus compliquées, le pilote de la Tam Penske termine quinzième, alors qu’Alexander Rossi se classe vingt-deuxième à quatre tours, la faute notamment à un accident avec Patricio O’Ward dès le départ de la course, ce qui a contraint le pilote de la Andretti Autosport à un passage par la voie des stands dès le premier tour pour des réparations.

Pour Josef Newgarden la situation s’était améliorée, puisqu’il a réussi à prendre les commandes de la course grâce à une stratégie décalée, mais un arrêt aux stands catastrophique au tour 60, conclu par une pénalité pour un pneumatique en liberté dans la voie des stands a douché les espoirs du leader du championnat.

Sur une piste détrempée et piégeuse, plusieurs pilotes se sont faits avoir à commencer par Takuma Sato et Hélio Castroneves dans le virage n°1 à la sortie des stands.

Si Josef Newgarden conserve les commandes du championnat avec 182 points, il voit revenir sur ses talons Scott Dixon, alors qu’Alexander Rossi chute à la troisième place.

Qualifications
Résultat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.