Cyril Nousbaum reçu cinq sur cinq au Kansas

Pour la cinquième fois de la saison en US-RACING i-FRN Cup Series, Cyril Nousbaum s’impose au terme d’un final haletant avec ses coéquipiers du Race Clutch.

Jean-Baptiste Charles a bien failli réaliser le casse du siècle au Kansas en tentant de prendre les commandes dans le dernier tour de la course, mais la manœuvre hasardeuse n’a pas payé.

Collé dans le mur extérieur, Jean-Baptiste Charles a vu Cyril Nousbaum reprendre les commandes de la course et s’imposer alors qu’il perdait le contrôle de sa Chevrolet manquait d’accorcher son coéquipier.

« À conduire c’était une purge. C’était comme à Las Vegas, mais en pire. On tenait entre 15 et 25 tours pied au plancher. Dans le peloton il fallait légèrement lever. Il y avait tellement d’adhérence que l’on faisait ce que l’on voulait. On voulait absolument eviter le dirty air. »

Cyril Nousbaum

Cyril Nousbaum s’impose finalement devant Mickaël Cado, Benjamin Truflandier, Jean-Baptiste Charles, Kevin Pommier, Pierre Verne, Simon Crochart, Thibaut Le Flem Anthony Rafaël et Gérald Segarra pour les dix premiers.

Tony Repussard signe la pole position devant Mickaël Cado, Jean-Philippe Chrétien, Simon Crochart et Joël Van Praët pour le top 5. Très rapidement Cyril Nousbaum remonte de la onzième place sur la grille de départ pour prendre les commandes de la course jusqu’à la première neutralisation causée par Adrien-Ludovic Chappert.

Cette première neutralisation envoie tous les pilotes dans la voie des stands pour le premier arrêt, à l’exception de Julien Alavoine qui hérite des commandes de la course, mais se fait immédiatement croquer par Cyril Nousbaum dès la relance.

Le pilote de la Chevrolet n°44 du Race Clutch sort du top 10 en moins de deux tours et est sauvé par une nouvelle neutralisation, cette fois entre Cyril Floris et Bertrand Fourniret.

Cyril Nousbaum, Thibaut Le Flem et Adrien-Ludovic Chappert restent en piste au contraire de leurs adversaires. Un contact entre Benjamin Truudlandier et Joel Van Praët au tour 44 est à l’origine de la troisième neutralisation de la course.

Après de nombreuses neutralisations, la course s’est enfin installée sous drapeau vert pendant plus d’un relais ce qui a contraint les pilotes à un arrêt sous drapeau vert. Cyril Nousbaum et Pierre Verne, disposent des deux meilleures voitures de la course et s’expliquent dans le trafic.

Un contact entre Etienne Kennel et Adrien-Ludovic Chappert dans le virage n°4 à trente-cinq tours du drapeau à damier est à l’origine d’une nouvelle neutralisation et d’un nouveau passage par la voie des stands pour tous les leaders. Cyril Nousbaum conserve les commandes de la course devant Pierre Verne.

La prochaine course se déroulera la semaine prochaine

Revivez la course en intégralité

La course du Kansas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.