Tony Stewart parmi les cinq intronisés au Hall of Fame 2020

Avec Tony Stewart, Joe Gibbs, Waddel Wilson, Buddy Baker et Bobby Labonte, la promotion 2020 du Hall of Fame de la NASCAR, aura un accent très Joe Gibbs Racing.

Les cinq personnalités qui entreront au Hall of Fame de la NASCAR lors de la cérémonie prévue le 31 janvier 2020 sont désormais connues. Il s’agit de Tony Stewart qui a reçu 88 % des votes, Joe Gibbs (72 %), Waddell Wilson (72 %), Buddy Baker (70 %) et Bobby Labonte (67 %).

Ils étaient vingt à prétendre à une place. Outre les cinq personnalités sélectionnées, étaient également nominés Sam Ard, Neil Bonnett, Red Farmer, Ray Fox, Harry Gant, John Holman, Harry Hyde, Hershel McGriff, Ralph Moody, Marvin Panch, Jim Paschal, Larry Phillips, Ricky Rudd, Mike Stefanik et Red Vogt.

Mike Stefanik, Ray Fox et Hershel McGriff sont les trois autres personnalités ayant rassemblé le plus de vites.

Parmi les fans les cinq personnalités ayant récolté le plus de suffrages sont, par ordre alphabétique : Buddy Baker, Neil Bonnett, Harry Gant, Bobby Labonte et Tony Stewart.

Buddy Baker – Souvent surnommé Gentle Giant de par sa taille (1,98 mètre), le natif de Charlotte en Caroline du Nord a remporté les les DAYTONA 500 en 1980 à la vitesse moyenne de 177,602 mph, un record qui est encore d’actualité. Quelques semaines plus tard il deviendra le premier pilote à franchir la barre symbolique des 200 mph de moyenne sur un tour en essais sur le Talladega Superspeedway. Il compte 19 victoires, dont les Southern 500 en 1970 lorsqu’il avait relégué tous ses rivaux à un tour ou plus. Il a également remporté les Coca-Cola 600 en 1972 et 1973. Retraité de la compétition en 1992, il a effectué une seconde carrière à la télévision pour CBS, puis à la radio sur SiriusXM NASCAR Radio.

Joe Gibbs – Triple vainqueur du Super Bowl, il crée la Joe Gibbs Racing en 1992 et remporté quatre championnats en Cup et cinq en XFINITY. Avec 164 victoire en Cup il est le troisième propriétaire le plus victorieux. Il compte trois DAYTONA 500, cinq Brickyard 400 et des titres en Cup avec trois pilotes, Bobby Labonte (2000), Tony Stewart (2002 et 2005), Kyle Busch (2015).

Bobby Labonte – Avant d’arriver à temps plein en Cup en 1993 Bobby Labonte a piloté tout type de voitures. Sa persévérance a fini par payer avec 21 victoires et le titre de champion Cup en 2000. Victorieux dans les trois séries nationales de la NASCAR il est le premier des quatre pilotes à avoir remporté un titre de champion en XFINITY puis en Cup. Lors de la saison 2000 il remporte deux de ses quatre courses à l’occasion d’épreuves prestigieuses, les Brickyard 400 et les Southern 500.

Tony Stewart – Triple vainqueur lors de sa saison de rookie, Tony Stewart doit patienter jusqu’en 2002 pour être sacré champion en Cup. Il remporte 49 victoires dans la division reine, dont les Brickyard 400. Il devient propriétaire en 2009 en s’associant à Gene Haas et s’impose à seize reprises en tant que pilote/propriétaire. En 2011 il remporte cinq des dix courses des playoffs pour remporter le titre à égalité de points avec Carl Edwards, mais c’est le nombre de victoires qui fera la différence.

Waddell Wilson – Préparateur moteur, chef d’équipe, Waddell Wilson a été à l’origine de quelques unes des plus belles victoires de la NASCAR. En tant que préparateur moteur il a mené David Pearson en 1968 et 1969, puis Benny Parson en 1973 au titre de champion Cup. Toujours en tant que constructeur il a travaillé avec plusieurs membres du hall of Fame tels que David Pearson, Fireball Roberts, Bobby Allison, Cale Yarborough et Darrell Waltrip pour un total de 109 victoires et 123 poles. En tant que chef d’équipe il remporte trois fois les DAYTONA 500, avec Buddy Baker en 1980, puis avec Cale Yarborough en 1983 et 1984.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.