Pourquoi le vainqueur de l’Indy 500 boit-il du lait ?

Louis Meyer et sa bouteille de lait à l’arrivée des 500 Miles

La coutume remonte à 1933 quand Louis Meyer a bu un verre de lait ribot pour célébrer sa deuxième victoire aux 500 miles d’Indianapolis. En fait c’est sa mère qui lui avait toujours appris que la meilleure chose à boire par une chaude journée était un verre de lait ribot.

En 1936, lorsqu’il s’est à nouveau imposé, il a cette fois utilisé une grande bouteille de lait à la place d’un verre. C’est alors qu’un des patrons de la Milk Foundation, en voyant la photo de Meyer sur la Victory Lane dans le journal, s’est dit que c’était une chance incroyable de communiquer et de faire devenir la bouteille de lait, l’un des symboles des 500 Miles.

La tradition s’est alors répétée pendant quelques années, avant une pause entre 1946 et 1955 quand le lait n’était plus offert au Speedway. Mais depuis, la coutume n’a plus jamais été arrêtée et désormais, chaque pilote sur la grille de départ peut même donner ses préférences. Elles vont du lait entier au lait écrémé, le lait ribot n’étant plus proposé…

Dario Franchitti, vainqueur des 500 Miles en 2007
PiloteChoix de Lait
Marco AndrettiEntier
Sebastien Bourdais2%
Ed Carpenter Entier
Helio Castroneves Entier
Conor Daly Entier
James Davison Entier
Scott Dixon Entier
Marcus EricssonÉcrémé
Santino Ferrucci Entier
Ben Hanley2%
Jack Harvey2%
Colton Herta Entier
JR Hildebrand Entier
James Hinchcliffe Entier
Ryan Hunter-Reay Entier
Ed Jones Entier
Kyle Kaiser Entier
Tony Kanaan2%
Sage Karam2%
Charlie Kimball Entier
Jordan King Entier
Matheus Leist2%
Pippa Mann Entier
Josef Newgarden Entier
Simon Pagenaud Entier
Spencer Pigot Entier
Will PowerPas de préférence
Graham Rahal2%
Felix Rosenqvist2%
Alexander Rossi Entier
Takuma Sato2%
Oriol Servia2%
Zach Veach Entier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.