Martin Truex Jr. s’adjuge les Coca-Cola 600 !

Pour la seconde fois de sa carrière Martin Truex Jr. remporte la course la plus longue de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Cole Pearn et Martin Truex Jr. ont pris la bonne décision à dix tours du drapeau à damier en rentrant dans la voie des stands pour prendre quatre pneumatiques neufs lors de l’ultime neutralisation de la course.

La relance a été sauvage et Martin Truex Jr. a dû sortir les muscles pour passer à quatre de fronts face à Ryan Newman, Kyle Busch et David Ragan et reprendre la place qu’était sienne avant la neutralisation, la première.

« C’était incroyable. Quelle course. Nous n’avons pas abandonné et avons continué de nous battre. Je remercie Cole (Pearn) et tous les gars. »

Martin Truex Jr.

Sous le drapeau à damier Martin Truex Jr. devance Joey Logano, Kyle Busch, Chase Elliott, Ricky Stenhouse Jr, Chris Buescher, Alex Bowman, Jimmie Johnson, William Byron et Kevin Harvick.

Kyle Busch, Martin Truex Jr, Chase Elliott et Brad Keselowski ont tour à tour dominé la plus longue épreuve de la saison 2019 en Monster Energy NASCAR Cup Series, mais c’est finalement le pilote de la Toyota Camry n°19 qui a eu le denier mot pour sa troisième victoire de la saison et sa seconde en carrière lors des Coca-Cola 600.

Malgré une voiture endommagée par un contact avec le mur à la suite d’une crevaison en début de course, Martin Truex Jr. a conservé une voiture performante tout au long de la course. Alors que le pilote de la Toyota Camry n°19 semblait avoir course gagnée, un drapeau jaune, le seizième, est venu tout remettre en question suite à un tête-à-queue de Brad Keselowski en entrant dans la voie des stands avec une crevaison.

Tous les leaders sont alors passés par la voie des stands à l’exception de David Ragan. Ryan Newman n’a pris que deux pneumatiques neufs et est ressorti le premier des stands devant Martin Truex Jr.

Les 600 miles de Charlotte ont été marqués par de nombreux soucis de pneumatiques. Ainsi, Martin Truex Jr, Denny Hamlin et Erik Jones pour le compte de la Joe Gibbs Racing, tout comme Alex Bowman pour la Hendrick Motorsports.

Dans les premiers instants du dernier segment, Kurt Busch est parti à la faute, alors que quelques tours plus tard, un accident impliquant Kyle Larson, Clint Bowyer, Austin Dillon, Ty Dillon et Ryan Preece a été à l’origine d’une nouvelle sortie de la voiture de sécurité.

La prochaine course se déroulera dimanche prochain sur l’atypique Pocono Raceway en Pennsylvanie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.