Sébastien Bourdais furieux contre Spencer Pigot

Ce dimanche l’une des images fortes de la course d’IndyCar dans les rues de Detroit est l’accident entre Spencer Pigot et Sébastien Bourdais qui aurait pu très mal finir pour les deux protagonistes.

S’il a terminé à la huitième course de la saison dans le top 10, Sébastien Bourdais aurait tout aussi bien pu le terminer dans le mur à l’entrée des stands au tour 15, après un vol plané suite à un accrochage avec Spencer Pigot alors en délicatesse avec ses pneumatiques tendres.

Le pilote de la Dale Coyne Racing a tenté d’éviter son rival de la Ed Carpenter Racing, mais un contact entre les deux monoplaces a fait décoller le Français.

« Je comprends que Spencer (Pigot) soit énervé, mais je ne comprends pas ce que je suis supposé croire qu’il fasse. Il était clairement en difficulté avec ses pneumatiques rouges et n’avançait plus au point de se faire dépasser encore et encore. À aucun moment il n’a indiqué vouloir rentrer et m’a laissé l’intérieur dans le virage n°13. Je ‘ai eu aucun message m’indiquant qu’il allait rentrer. J’étais à l’intérieur et il m’a coupé la route. J’ai pris un énorme choc me suis envolé. Je ne sais pas comment nous avons survécu à cela. Heureusement ce n’était pas la fin de notre course et nous nous sommes bien récupérés. Les gars ont été intelligents. Ils ont vu qu’ils ne pouvaient pas mettre l’aileron sans perdre un tour, alors je suis revenu aux stands quelques tours plus tard pour mettre l’aileron. »

Sébastien Bourdais

Le Français a alors dû faire un tour au ralenti derrière la voiture de sécurité avec son aileron avant cassé avant de pouvoir rentrer. Ses mécaniciens ont effectué les réparations en deux temps, afin de laisser le pilote de la Dallara n°18 dans le tour du leader et ainsi ne pas hypothéquer ses chances de bon résultat.

Pour Spencer Pigot, la version de l’accident avec Sébastien Bourdais est différente de celle du Français.

« Honnêtement (Scott) Dixon et moi avions des problèmes avec les pneumatiques et nous nous faisons dépasser de partout. À la sortie du virage n°13 je me suis mis à l’intérieur pour signaler que je rentrai. Il y a un canal radio publique sur lequel il a été dit que nous rentrions. Tout le monde peut l’entendre. J’ai été heurté par l’arrière, ce qui a provoqué beaucoup de dégâts. Avec les pneumatiques dans cet état, il faut freiner plus tôt. »

Spencer Pigot

Le Français pense qu’il pourra discuter de cet accident avec son rival qu’il juge comme étant un pilote méthodique. Tous deux se retrouveront en fin de semaine sur le Texas Motor Speedway, pour la neuvième course de la saison, la deuxième seulement à se disputer sur un ovale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.