Cyril Nousbaum au septième ciel au Michigan !

Au terme d’une fin de course palpitante, Cyril Nousbaum arrache sa septième victoire de la saison en US-RACING i-FRN Cup Series. Il devance de trois centièmes de seconde Tony Repussard.

Lors des dix derniers tours de la course Cyril Nousbaum, Tony Repussard et Simon Crochart se sont expliqués pour la victoire finale et c’est finalement le pilote du Race Clutch qui a eu le dernier mot au terme d’une arrivée serrée.

Pour des raisons personnelles, Cyril Nousbaum a souhaité changer de numéro pour le numéro 7 et il avait à cœur de terminer sur la Victory Lane.

« L’arrière droit était difficile à maitriser sur cette piste. Il faisait très chaud. »

Cyril Nousbaum

Sous le drapeau à damier, Cyril Nousbaum devance Tony Repussard, Simon Crochart, Pierre Verne, Anthony Rafaël, Mickaël Cado, Jean Philippe Chrétien, Gilles Chatelain, Bertrand Fourniret et Éric Laval pour les dix premiers.

Simon Crochart signe une nouvelle pole position et prend immédiatement les devants dès le drapeau vert brandi, mais Cyril Nousbaum, qui pilote la voiture n°7 de manière exceptionnelle, se porte très rapidement en piste.

Durant le premier tour, Mickaël Cado et Jean-Philippe Chrétien partent en travers, mais parviennent à récupérer le contrôle de leurs voitures ce qui évite la sortie de la voiture de sécurité.

Après douze tours un survirage de Julien Alavoine impliquant à son corps défendant Gérald Segarra est à l’origine de la première neutralisation et d’un premier passage par la voie des stands pour les leaders.

Cyril Nousbaum ressort le premier des stands, devant Anthony Rafaël, Mickaël Cado, Pierre Verne et Gary Dumont pour le top 5.

Dès la relance le Race Clutch s’installe aux trois premières places avec Cyril Nousbaum, Pierre Verne et Mickaël Cado.

Joël Van Praet perd le contrôle de sa voiture et va taper le mur avant un contact avec Yohann Margot, ce qui contraint les officiels à sortir le drapeau après 27 tours couverts.

Patrice Langlet et Jacques Recan sont à l’origine de la troisième neutralisation de la course alors qu’ils sont dans le top 10 de la course. C’est un survirage du pilote de la n°90 qui déclenche cette neutralisation. Dans la voie des stands, Simon Crochart rate une fois encore son emplacement et permet aux pilotes du Race Clutch de reprendre les trois premières places de la course.

Dès la relance, la course est entrée dans une nouvelle phase avec un long run sous drapeau vert qui a contraint les pilotes à gérer leurs pneumatiques pour ne faire qu’un seul arrêt d’ici la fin de l’épreuve. Si cette stratégie est privilégiée par de nombreux pilotes, Mickaël Cado n’a d’autre choix que de faire deux arrêts, la faute à une dégradation prématurée de ses pneumatiques

La course du Michigan en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.