Grande première pour Alex Bowman à Chicagoland !

Après un violent orage survenu en début de course,l’épreuve a pu reprendre ses droits en toute fin de journée et c’est Alex Bowman qui s’est imposé, décrochant ainsi sa toute première victoire en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Après plusieurs deuxièmes places dans le courant du printemps, Alex Bowman a enfin trouvé le chemin de la Victory Lane en Monster Energy NASCAR Cup Series et ce pour la toute première fois de sa carrière après 134 départs dans la division reine de la NASCAR.

Alors qu’il s’était construit une avance de plus de 3,5 secondes sur Kyle Larson, Alex Bowman a vu revenir le pilote de la Chip Ganassi Racing qui a brièvement pris les commandes à huit tours du but des Camping World 400, mais le pilote de la Hendrick Motorsports a repris le meilleur deux boucles plus tard pour décrocher sa première victoire en carrière.

« J’étais fatigué de rouler deuxième. Je ne voulais plus cela. C’était la dernière chose, hormis me battre pour le championnat, qui me manquait. J’ai entendu tellement de choses sur le fait que je ne gagne pas, maintenant, nous l’avons fait. »

Alex Bowman

Le pilote de la Chevrolet Camaro ZL1 n°88 n’est que le second pilote cette saison à s’imposer en étant ni un pilote de la Team Penske, ni de la Joe Gibbs Racing. Il rejoint ainsi, son coéquipier Chase Elliott vainqueur à Talladega. Surtout, il apporte à Chevrolet sa sixième victoire depuis le début de la saison 2018 (Quatre pour Chase Elliott et une pour Austin Dillon – ndlr.)

Sous le drapeau à damier Alex Bowman devance Kyle Larson de 546 millièmes de seconde. Suivent Joey Logano, Jimmie Johnson et Brad Keselowski pour le top 5.

Ryan Blaney, Erik Jones, William Byron, Martin Truex Jr. et le poleman Austin Dillon Dillon complètent le top 10 d’une course interrompue à cinq reprises.

Après onze tours de course, les officiels ont sorti le drapeau rouge à cause de la foudre qui est tombée nous loin du tracé. Un orage s’est alors abattu sur le Chicagoland Speedway pendant plusieurs dizaines de minutes forçant toutes les personnes présentes à Joliet à se mettre à l’abri. Le drapeau rouge a finalement duré 3 heures et 18 minutes.

Vainqueur l’an dernier, Kyle Busch a connu une course sans avec de nombreux arrêts pour crevaison. Il se classe vingt-deuxième pour ce qui est son second résultat hors du top 10 depuis le début de la saison.

Au classement général, Joey Logano compte dix-huit points d’avance sur Kyle Busch et 67 sur un duo composé d Brad Keselowski et Kevin Harvick. Vainqueur à Chicagoland, Alex Bowman se retrouve désormais en neuvième position du classement général avant la seconde course de championnat à Daytona qui se déroulera samedi soir et marquera la fin de la première moitié de la saison 2019.

Qualifications
Grille de départ
Résultats
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.