Ça bouge dans la bulle après Loudon

Si Kevin Harvick s’est imposé lors des Foxwoods Resort Casino 301 disputés sur le New Hampshire Motor Speedway, la situation continue de se tendre en vue des dernières places qualificatives pour les playoffs.

Kevin Harvick est devenu le neuvième vainqueur différent cette saison à être éligible aux playoffs. Victorieux à Daytona, Justin Haley ne marque pas de points en Cup et n’est donc pas qualifiable pour le titre. Les neuf pilotes qualifiables étant dans le top 10 du classement général, c’est au tour de la seizième place que se trouve le point critique en vue des derniers billets à obtenir pour les playoffs.

Toujours sans victoire cette saison, Aric Almirola occupe la neuvième place du classement et compte 98 points d’avance sur le premier éliminé. Un écart conséquent, alors qu’il reste six courses à disputer cette saison.

Onzième et douzième respectivement, Ryan Blaney et William Byron disposent aussi d’un matelas confortable de 84 et 61 points. En revanche, à partir de la treizième place, le moindre faux pas peut se payer très cher.

Classés de la treizième à la seizième place, Kyle Larson (+31), Erik Jones (+28), Ryan Newman (+21) et Clint Bowyer (+17) sont pour l’instant du bon côté de la barrière, mais la course de Loudon a laissé des traces, Clint Bowyer a perdu deux places, alors que Ryan Newman, éliminé au départ de la course a gagné deux positions pour se retrouvé en position de pilote qualifiable. Seizième et donc sur un siège éjectable au début de la course, Erik Jones a lui aussi gagné deux positions.

Sur l’ovale du New Hampshire, Jimmie Johnson a également fait une mauvaise opération comptable avec sa trentième place sous le drapeau à damier. Le pilote de la Hendrick Motorsports a perdu deux places et se retrouve désormais en dix-septième position en tant que premier éliminé avec 17 points de retard sur Clint Bowyer. En cas d’égalité de points à l’issue de la saison régulière avec ses rivaux, Jimmie Johnson perdrait au meilleur résultat particulier contre l’ensemble de ses adversaires, sauf Ryan Newman, ce qui lui ferait manquer les playoffs pour la première fois de sa carrière.

Dix-neuvième sous le drapeau à damier de Loudon, Daniel Suárez est également éliminé. Il occupe la dix-huitième place à égalité de points avec Jimmie Johnson, mais perd le tie break face à ce dernier.

À partir de Paul Menard dix-neuvième, l’écart avec le dernier pilote qualifié est de soixante points ou plus. Si mathématiquement rien n’est encore fait, il ne fait guère de toute que seule une victoire lors de l’une des six dernières courses de la saison régulière pourrait leur permettre d’intégrer la liste des pilotes qualifiables en playoffs.

La saison régulière va se poursuivre en fin de semaine sur le Pocono Raceway, avant le circuit routier de Watkins Glen la semaine prochaine, puis le Michigan et Bristol avant la dernière pause de la saison. Les deux dernières courses de la saison régulière se dérouleront à Darlington et Indianapolis lors des deux premier dimanches du mois de septembre.

Le classement des pilotes après Loudon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.