Nouveau top 10 pour Matt DiBenedetto

Matt DiBenedetto s’est une fois encore illustré à l’occasion de l’épreuve de Watkins Glen en Monster Energy NASCAR Cup Series, avec à la clé un nouveau top 10, le quatrième lors des sept dernières courses.

Qualifié en vingtième position, Matt DiBenedetto cachait mal sa frustration samedi soir, alors qu’il avait réussi le troisième temps des essais. Le pilote de la Toyota Camry n°95 le savait, la position en piste est la clé du succès sur le Watkins Glen International.

Quatrième de l’épreuve de Sonoma lors de la première course routière de la saison en Monster Energy NASCAR Cup Series, Matt DiBenedetto n’a pas fait aussi bien sur le circuit routier de l’état de New York, mais il signe un nouveau top 10 avec une sixième place, soit à un quatrième top 10 lors des sept dernières courses disputées. Outre ses performances sur circuit routier, Matt DiBenedetto avait pris la huitième place à Daytona et la cinquième à Loudon.

À l’issue de la course il n’a pas hésité à remercier Martin Truex Jr. pour ses conseils.

« Martin est un excellent pilote sur circuit routier. J’ai reçu quelques bons conseils de sa part à Sonoma et ailleurs. Il est bon, il est champion et est l’un des meilleurs. Chase (Elliott) et l’équipe 9 sont rapides ici et leur voiture a énormément de vitesse. Je pense que nous aurions pu gagner quelques positions. Notre vitesse était bonne, mais il était difficile de dépasser avec l’air sale. »

Matt DiBenedetto

Pour Matt DiBendetto l’avenir est toujours incertain et tout bon résultat joue en sa faveur en vue de 2020. L’écurie disposant d’un partenariat technique avec la Joe Gibbs Racing, il pourrait prendre la place d’Erik Jones dans la n°20, à moins que Christopher Bell n’y soit promu. Actuel titulaire dans la n°20 Erik Jones enchaîne également les bons résultats en Monster Energy NASCAR Cup Serices, ce qui fait qu’il y a maintenant trois pilotes pour une place au sein de la Joe Gibbs Racing.

Les bons résultats de la Leavine Family Racing pourraient-ils attirer suffisamment de sponsors afin d’engager une seconde voiture, ce qui permettrait aux trois pilotes d’avoir un volant en 2020 ? Rien n’est pour l’instant acquis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.