Denny Hamlin revient de l’enfer pour s’imposer à Bristol

En l’espace de 500 tours Denny Hamlin est passé par toutes les émotions sur le Bristol Motor Speedway en Monster Energy NASCAR Cup Series, mais au final le pilote de la Joe Gibbs Racing remporte sa quatrième course de la saison, privant Matt DiBenedetto d’un grand bonheur.

Après les DAYTONA 500, le Texas et la seconde course de Pocono, Denny Hamlin ajoute un quatrième succès à sa saison 2019 en Monster Energy NASCAR Cup Series, mais que ce fut dur pour le pilote de la Joe Gibbs Racing qui a dû ravitailler sous drapeau vert dans le premier segment, perdant ainsi deux tours. Il lui faudra attendre la fin du deuxième segment pour revenir dans le tour du leader. Au tour 380 il repasse par les stands sous drapeau jaune pour vérifier que tous les écrous son serrés.

Après ce passage inopiné par la voie des stands, Denny Hamlin va littéralement voler sur la piste. Rien n’y personne ne lui résistera et alors qu’il avait près de deux secondes de retard sur Matt DiBenedetto leader, le pilote de la Joe Gibbs Racing a profité du trafic et notamment d’un Ryan Newman toujours difficile à doubler pour se rapprocher de Matt DiBenedetto et le croquer à moins de quinze tours du drapeau à damier.

« Je suis désolé pour Matt DiBenedetto et Mike Wheeler. Je suis fier de cette équipe qui m’a donné une excellente voiture. Mon équipe a fait un excellent travail. Mon chef d’équipe et mon spotter m’ont dit de prendre mon temps pour revenir à la fin. »

Denny Hamlin

Si Matt DiBenedetto a essayé de résister, il n’a pas pu lutter dans les derniers tours de la course et a dû se résoudre à terminer en deuxième position, son meilleur résultat en carrière.

« Je voulais tellement la gagner, pour ces gars, pour cette équipe. Je suis déçu. (Ryan) Newman nous a tué. Féliciations à Denny (Hamlin). Cela a été une semaine difficile. Je ne suis pas encore mort, la porte est ouverte. »

Matt DiBenedetto

Brad Keselowski prend la troisième place devant Kyle Busch, qui est lui aussi passé par toutes les émotions sur le short track du Tennessee. Chase Elliott complète le top 5 alors que Kyle Larson, Clint Bowyer, Daniel Suárez, Kurt Busch et Ryan Newman.

Si la patience est le maître-mot à Bristol, éviter les embûches permet également de pouvoir signer un bon résulat. Kevin Harvick, pour un problème de transmission, Denny Hamlin, Jimmie Johnson, Clint Bowyer, Aric Almirola, Austin Dillon, se sont retrouvés en difficulté suite à un accident.

Parti de l’arrière du peloton après des qualifications totalement ratées et un temps à un tour, Kyle Busch a réussi à remonter et ce malgré une tenue de route parfois désastreuse.

Alors qu’il avait besoin d’un drapeau jaune sous peine de devoir ravitailler sous drapeau vert Kyle Busch est sauvé de justesse par Alex Bowman dont le pneumatique avant gauche rend l’âme et envoie la Chevrolet n°88 dans le mur extérieur au tour 360.

À l’amorce des cent derniers tours de la course Matt DiBenedetto prend les commandes de la course à Erik Jones qui tape le mur quelques instants plus tard et doit s’arrêter sous drapeau vert. Le pilote de la Leavine Family Racing creuse alors l’écart sur ses rivaux et va compter près de deux secondes d’avance, avant que Denny Hamlin et ses bottes de sept lieues n’entrent en action.

La semaine prochaine la première division de la NASCAR effectuera sa dernière semaine sans compétition. La prochaine course est prévue dans deux semaines sur le Darlington Raceway.

Kyle Busch continue de mener le championnat avec 39 points d’avance sur Joey Logano. Derrière, pour les dernières places qualificatives, Ryan Newman reste qualifié avec quatorze points d’avance sur le premier éliminé. Daniel Suárez pique à son coéquipier Clint Bowyer la dernière place qualificative pour deux points. Jimmie Johnson reste en dix-huitième position, mais est désormais à 26 points de la qualification.

Qualifications
Grille de départ
Résultats
Classement pilotes
Classement propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.