Takuma Sato prend sa revanche à Gateway

Au cœur de la controverse depuis dimanche dernier et le violent accident qu’il a créé dès les premier tour de la course de Pocono, le Japonais a pu laisser éclater sa joie après sa victoire à l’issue de la course d’IndyCar de Gateway.

Qualifié en cinquième position, Takuma Sato connait un départ mouvementé et se retrouve en toute fin de peloton, au-delà du tour à l’issue du premier cycle d’arrêts sous drapeau vert, mais grâce à une bonne stratégie de son équipe il parviendra à rester dans le coup et remporte sa seconde victoire de la saison après celle acquise sur le Barber Motorsports Park en avril dernier.

« Aujourd’hui, nous avons été chanceux avec la stratégie, mais nous étions rapides. Au début de la course nous avons touché quelqu’un, peut-être Hinchcliffe, je ne m’en rappelle plus. »

Takuma Sato

Après avoir fait sauter le bouchon Tony Kanaan à l’entame des cinq derniers tours, Ed Carpenter est revenu très rapidement sur Takuma Sato, mais n’a pas été en mesure de tenter le moindre dépassement. Tony Kanaan prend finalement la troisième place pour ce qui est son premier top 3 depuis la seconde course de Detroit en 2015. Santino Ferrucci et le Français Simon Pagenaud qui profite de la mésaventure de Josef Newgarden dans le dernier virage, complètent le top 5.

Parti à la faute dans le dernier virage, Josef Newgarden a rejeté la faute sur Santino Ferrucci, coupable selon lui d’être revenu sur la trajectoire alors qu’il était en difficulté dans les marbles. Parti en tête-à-queue, Josef Newgarden sauve un résultat dans le top 10 et reprend des points à Alexander Rossi et Scott Dixon.

Conor Daly, Josef Newgarden, Ryan Hunter-Reay, Colton Herta et Marco Andretti complètent le top 10 de cette épreuve disputée sur le World Wide Technology Raceway.

Au départ Josef Newgarden conserve les commandes de la course et domine avec plus d’une seconde d’avance sur son coéquipier Will Power. le premier arrêt sous drapeau vert ne change pas l’ordre entre les deux pilotes de la Team Penske, mais Will Power, tenant du titre de l’épreuve, part à la faute quelques tours après avoir repris la piste et tape le mur, mettant immédiatement fin à sa course.

Cette deuxième neutralisation de la course a été fatale à Scott Dixon, qui victime d’un problème de radiateur a été contraint de passer par la voie des stands, avant d’aller aux garages.

Leader dès la relance, James Hinchcliffe est sous la pression du rookie Santino Ferrucci qui finit par trouver l’ouverture après une dizaine de tours ce qui permet au pilote Dale Coyne de mener ses premier tours sur ovale en carrière.

Santino Ferrucci a continué de dominer la course et a même été rejoint par son coéquipier Sébastien Bourdais en tête de la course. Les deux pilotes de la Dale Coyne Racing ont abordé leur dernier arrêt sous drapeau vert en tête, mais tout s’est alors compliqué. De nombreux problèmes dans les stands ont coûté la première place à Santino Ferrucci au profit du Français, alors qu’une casse de la suspension quelques tours après être revenu en piste a envoyé Sébastien Bourdais dans le mur.

Portland sera le théâtre de la seizième et avant-dernière épreuve de la saison dimanche prochain. Josef Newgarden arrivera en tant que leader avec 38 points d’avance sur son coéquipier Simon Pagenaud. Alexander Rossi chute à la troisième place du classement, alors que Scott Dixon reste quatrième. Les quatre premiers se tiennent en 70 points à deux courses du terme du championnat.

Qualifications
Résultats

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.