Will Power rejoint Sébastien Bourdais !

Après avoir pris les commandes du Grand Prix of Portland à la suite des problèmes de Scott Dixon, Will Power n’a laissé le soin à personne de mener cette course d’IndyCar pour signer un trente-septième succès en IndyCar, rejoignant ainsi Sébastien Bourdais à la sixième place du classement des pilotes les plus victorieux de l’histoire.

Le dernier drapeau jaune à huit tours de la fin suite à l’arrêt dans la ligne droite avant de Santino Ferrucci, n’aura rien changé à la domination de Will Power, qui s’impose pour la seconde fois de la saison.

Le pilote de la Team Penske devance sur la ligne d’arrivée le rookie Felix Rosenqvist, Alexander Rossi, Colton Herta et Josef Newgarden pour le top 5, pour ce qui est la première victoire de la Team Penske à Portland depuis Gil de Ferran en 2000.

« C’était une course difficile avec la pression constante de Felix Rosenqvist. Je suis très heureux de gagner la course. Je suis fatigué, mentalement fatigué. »

Will Power

Spencer Pigot, Simon Pagenaud, Matheus Leist, Sébastien Bourdais et Charlie Kimball complètent le top 10 de cette avant-dernière manche de la saison 2019 d’IndyCar.

Comme l’an dernier, un accident dès le premier virage contraint à une sortie de la voiture de sécurité. Graham Rahal s’est complètement oublié au freinage emmenant avec lui Zach Veach et Conor Daly notamment. Derrière, d’autres pilotes ont du slalomer dans l’échappatoire pour retrouver la piste. Cet accident a mis fin à la course de Graham Rahal, James Hinchliffe et Zach Veach, alors que Takuma Sato a dû passer par la voie des stands.

Une longue neutralisation de douze tours, n’a pas fait redescendre la pression pour autant, notamment chez Ryan Hunter-Reay, qui un tour après la relance défend sa position au freinage du premier virage sur son coéquipier Alexander Rossi avant de percuter Jack Harvey, causant l’abandon des deux pilotes et une nouvelle intervention de la voiture de sécurité.

Leader depuis le drapeau vert, Colton Herta doit céder sous les assauts répétés de Scott Dixon au trente-septième tour de la course avec des pneumatiques tendres à l’agonie. Colton Herta perd quatre places et cinq secondes en l’espace d’un tour.

Scott Dixon a alors dominé jusqu’à la mi-course et pouvait espérer se replacer au classement général avant la finale de Laguna Seca dans trois semaines, mais un problème de batterie juste après le passage de la mi-course l’a contraint à passer de longues minutes dans les stands, perdant toute chance de victoire et de gagner de gros points sur ses rivaux.

La finale de l’IndyCar se déroulera dans trois semaines sur le WeatherTech Raceway Laguna Seca en Californie. Si quatre pilotes sont encore en lice pour le titre, Scott Dixon doit espérer un problème majeur pour chacun de ses trois adversaires pour espérer décrocher un sixième sacre et se rapprocher ainsi à une unité du record d’A.J. Foyt.

Qualifications
Résultats

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.