Firestone Grand Prix of Monterey – Présentation de l’épreuve

La finale de la saison 2019 d’INdyCar se déroule sur l’un des tracés les plus célèbres outre-Atlantique, le circuit routier de Laguna Seca en Californie.

Si la Floride est le théâtre du coup d’envoi d’une saison d’IndyCar depuis plus d’une décennie, la Californie est le lieu privilégié pour terminer une saison, mais en 2019, c’est le circuit routier de Laguna Seca qui est l’hôte de la finale, succédant ainsi au Sonoma Raceway.

Dans les faits, ils sont encore quatre à pouvoir être sacré lors de la dix-septième et dernière course de la saison d’IndyCar, Josef Newgarden, Simon Pagenaud, Alexander Rossi et Scott Dixon peuvent rafler la mise ce dimanche en Californie.

Cela faisait près de deux décennies, que deux pilotes natifs des États-Unis d’Amérique ne s’étaient pas retrouvés en lutte pour le titre lors de la finale. En effet, il faut remonter à la saison 2001 de ce qui était alors l’IRL et le sacre de Sam Hornish Jr. devant Buddy Lazier pour trouver trace de deux États-uniens jouant le titre lors de la finale.

Le tracé de Laguna Seca effectue son grand retour en IndyCar, la dernière course sur ce tracé de la monoplace américaine date de 2004 et une épreuve de Champ Car dominée par Patrick Carpentier (pole et victoire – ndlr).

L’épreuve en bref

Nom de la course : Firestone Grand Prix of Monterey
Circuit : WeatherTech Raceway Laguna Seca (circuit routier de 2,258 miles)
Distance : 90 tours / 203,22 miles
Diffusion : NBC, INDYCAR Radio Network, Sirius XM 209 et SiriusXM 214 – Canal+ Sport pour la France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.