Chase Elliott s’affirme !

Lors du deuxième segment des Bank of America ROVAL 400 sur le Charlotte Motor Speedway Road Course en Monster Energy NASCAR Cup Series.

Dernier vainqueur en date d’une course routière dans la division reine de la NASCAR, Chase Elliott a dominé le deuxième segment de l’épreuve de Charlotte et prend dix points de bonus importants au championnat qui lui permettent d’assurer sa qualification pour le prochain tour des playoffs.

Chase Elliott s’impose de Brad Keselowski, Clint Bowyer, Jimmie Johnson, Kevin Harvick, Michael McDowell, Martin Truex Jr, Kurt Busch, Paul Menard et William Byron.

Si la Team Penske a débuté le premier segment en tête avec Joey Logano et Brad Keselowki, c’est Chase Elliott qui a rapidement pris les commandes de la course et à l’instar de William Byron lors du premier segment s’est échappé.

Une neutralisation dans les dix derniers tours, vient redistribuer les cartes. Alors que Chase Elliott choisit de rentrer, certains font le pari de rester en piste, mais le pilote de la Hendrick Motorsports efface un à un les six adversaires qui le séparent de la première place.

One thought on “Chase Elliott s’affirme !

  1. Chase Elliott confirme être un vrai top pilote en gagnant à nouveau sur circuit routier, le 2eme d’affilé sur le championnat en cours après Watkins Glen. Ce roval semble cocher tous les satisfecits en matière de spectacle, suspens, pilotage pur, variété du tracé…etc. A mon avis le niveau de spectacle offert une nouvelle fois hier à Charlotte devrait donner des idées, à commencer par la confirmation à mon avis de l’arrivée d’autres courses routières. Le roval de Charlotte, un modèle à suivre dont ferait bien de s’inspirer la soporifique F1 et ses technologies spatiales stériles, sur fond de consignes d’équipes grotesques. Bref la Nascar loin de ces prétentions technico-capitalistiques ridicules, c’est l’essence même de la course automobile.
    Concernant la F1 pour supprimer les consignes de courses il faudrait comme en Nascar indexer des sponsors uniques à chaque pilote et non à chaque équipe. Ca éviterait des consignes comme chez Ferrari dénaturant l’esprit même de la course automobile.
    En clair, la Nascar, c’est génial.
    Et il y a 36 courses…:-) !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.