L’Aeroscreen testé à Indianapolis

Sur l’Indianapolis Motor Speedway, deux champions IndyCar, Will Power pour le compte de la Team Penske, ainsi que Scott Dixon pour la Chip Ganassi Racing, ont effectué les premiers tests officiels de l’Aeroscreen.

Grâce à une collaboration avec Red Bull Advanced Technologies, l’INDYCAR a été en mesure de proposer une première journée d’essais de l’Aeroscreen sur l’Indianapolis Motor Speedway. Le système de protection sera implémenté sur les monoplaces d’IndyCar dès la saison prochaine.

Will Power a pu boucler 129 tours de l’ovale d’Indianapolis, le plus rapide à la vitesse moyenne de 224,591 mph, alors que Scott Dixon n’a pu faire mieux que 224,501 mph de moyenne et a couvert 128 tours.

Ni l’Australien, ni le Néo-zélandais ne se sont plaints d’un problème de visibilité.

Le 2 juillet dernier Scott Dixon avait pu tester l’Aeroscreen sur un simulateur du centre de Recherche et Développement de Dallara à Speedway dans l’Indiana.

Le pilote de la Chip Ganassi Racing a mis en avant le silence qui règne dans le cokpit du fait de la déviation du vent provoquée par l’Aeroscreen. Conséquence de l’ajout de cette pièce de sécurité, l’amélioration de la communication audio avec l’équipe. Scott Dixon a ainsi indiqué que c’était la première fois qu’il entendait aussi bien son équipe.

D’autres tests seront menés avec L’Aeroscreen, le 7 octobre prochain sur le Barber Motorsports Park avec Simon Pagenaud (Team Penske) et Ryan Hunter-Reay (Andretti Autosport). Le 15 octobre prochain, le Richmond Raceway sera la troisième piste à tester l’Aeroscreen avec Josef Newgarden (Team Penske) et Scott Dixon. Enfin, le 15 novembre James Hinchcliffe (Arrow Schmidt Peterson Motorsports) et Sébastien Bourdais (Dale Coyne Racing) seront sur le Sebring Raceway.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.