Josef Newgarden de retour au travail

Trois semaines après avoir décroché son second titre en IndyCar, le pilote de la Team Penske a repris le volant de sa monoplace afin d’effectuer des tests avec l’Aeroscreen.

Sur le Richmond Raceway, deux des protagonistes pour le titre de champion 2019 en NTT IndyCar Series étaient présents, Josef Newgarden et Scott Dixon, pour ce qui est la troisième des quatre séances d’essais prévues pour le test de l’Aeorscreen.

« Du point de vue de la perception, c’était quelque peu différent, mais il a fallu entre trente et quarante tours pour s’y habituer.’

Josef Newgarden

Après Indianapolis et Barber, puis avant Sebring debut novembre, le Richmond Raceway était la troisième étape prévue du test de l’Aeroscreen développé par Red Bull Advanced Technologies.

L’objectif de ce test était de permettre aux pilotes de se sentir à l’aise avec ce nouvel élément de sécurité de près de 30 kilogrammes, un poids qui influe sur le comportement de la monoplace comme a pu le constater Josef Newgarden par rapport à l’Iowa Speedway, l’autre short track au programme de l’IndyCar en 2020.

« Lors de ma première sortie en piste j’ai senti que l’adhérence de la monoplace et le contrôle que je pouvais en avoir étaient différents. Vous n’êtes pas habitués à avoir un écran au-dessus de votre tête, mais après 20 ou 30 tours, vous y êtes habitués et en terme de sensation c’est similaire à ce que nous connaissons sur l’Iowa Speedway et à Gateway. »

Josef Newgarden

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.