Monster Energy NASCAR Cup

Réparer dans les garages suite à un accident est désormais interdit


Réparer dans les garages suite à un accident est désormais interdit
La NASCAR a durci le ton en ce qui concerne les réparations avec la limitation de la durée d'immobilisation dans les stands et l'interdiction de réparer dans les garages. Ces mesures s'appliquent pour les trois séries nationales.
© Jonathan Moore/Getty Images

C'est au centre de Recherche et de Développement que la NASCAR a officialisé sa nouvelle politique en matière de réparation et ce pour les trois séries nationales. En 2017 les équipes n'auront plus le droit de remplacer une partie de la voiture endommagée à la suite d'un accident ou d'un contact. Cependant, les réparations comme la fixation d'une pièce de métal endommagée sera autorisée.

Les équipes disposeront de cinq minutes pour réparer les dommages. Le chronomètre débutera à l'entrée dans la voie des stands et non une fois la voiture arrêtée sur l'emplacement. Toute voiture qui ira derrière le muret des stands ou dans les garages sera mise hors course. En outre, si la réparation dure plus de cinq minutes consécutives, la voiture sera également mise hors course.

Lorsque la voiture reprend la piste elle doit satisfaire la vitesse minimale en piste (Vitesse supérieure ou égale à 90 % de la vitesse la plus élevée de la dernière séance d'essais - ndlr). Ainsi, l'horloge de cinq minutes sera remise à zéro.

Tout problème mécanique ou électrique, n'étant pas en relation directe avec un accident ou un contact, pourra être réparé sans limite de temps, que ce soit dans les stands, derrière le muret ou dans les garages.

En agissant ainsi, la NASCAR estime améliorer la sécurité de chacun, un élément primordial ces dernières années à la suite de nombreux accidents et veut faire le distinguo entre les problèmes mécaniques et électriques d'une part, les accidents et les contacts d'autre part.

“Les équipes auront le droit de réparer des problèmes mécaniques ou électriques qui  ne sont pas la conséquence d'un accident ou d'un contact sans la moindre pénalité. Que les réparations soient faites dans les stands ou dans les garages l'horloge de cinq minutes ne sera pas activée. Nous ne dirons pas à quelqu'un qui casse sa transmission à Pocono ou à Watkins Glen qu'il est hors course ; ce n'est pas une situation dangereuse, c'est un problème mécanique. Cela concernera les voitures accidentées et ce que cela implique pour les mécaniciens et les pilotes qui perdent des débris sur la piste. Il y aura des exceptions pour les problèmes mécaniques qui pourront être réparés dans les garages. Les décisions seront soumises à la discrétion du directeur de la série. ”
— Scott Miller, vice-président de la NASCAR

Enfin, en ce qui concerne les pénalités, lorsqu'un pilote sera pris en excès de vitesse dans les stands en entrant ou en sortant pour réparer pendant la période de cinq minutes, il perdra automatiquement quinze secondes sur son horloge. D'autre part, toute équipe envoyant trop de mécaniciens pour réparer une voiture endommagée verra sa voiture mise hors course. Pour rappel, seules six personnes peuvent intervenir sur la voiture, une septième est autorisée pour enlever une visière du pare-brise et/ou ravitailler le pilote.


Mots Clés Accident / Règlement / Pénalité /

Article mis en ligne par Geoffroy LETTIER le 08/02/2017



US RACING est un site d'actualité consacré à 100% aux Sports Automobiles Américains. Retrouvez toute l'actualité des courses automobiles américaines. Les résultats des courses d'IndyCar, de NASCAR, du WeatherTech SportsCar Championship et du Dakar ainsi que les classements de vos pilotes préférés sur chaque épreuve : NASCAR, 24 heures du Mans, Indy 500, Daytona 500 etc...


Copyright © 2005 - 2017 US RACING Tous droits réservés. NASCAR® and the NASCAR logo are registered trademarks of the National Association for Stock Car Racing, Inc.