NASCAR Xfinity Series

Elliott Sadler à la stratégie


Elliott Sadler à la stratégie
Le leader du classement général de la NASCAR Nationwide Series a longuement douté du choix de son chef d'équipe avant de s'imposer pour la seconde fois de la saison et de prendre une petite leçon d'histoire au passage.
© Justin Edmonds/Getty Images for NASCAR

Lors de la dernière neutralisation de l'épreuve Luke Lambert, le chef d'équipe d'Elliott Sadler, demande à son pilote de rester en piste plutôt que de chausser des gommes fraîches. Le pilote de la Richard Childress Racing a ensuite mené les 28 derniers tours pour s'imposer avec 1,159 seconde sur Kasey Kahne.

Bristol un lieu particulier pour Sadler

C'est la seconde fois que Sadler s'impose à Bristol en Nationwide et c'est sa septième victoire dans la deuxième division de la NASCAR. C'est aussi sur cette piste qu'il a décrohé le premier de ses trois succès en Sprint Cup, c'était en 2001 lorsqu'il pilotait la Ford n°21 de la Wood Brothers Racing.

Elliott Sadler : "Il m'a rappelé que j'avais gagné la course en 2001 en faisant exactement la même chose. Luke a pris la bonne décision."

En 2001 Lambert était au lycée et assistait à la victoire de Sadler des tribunes avec son père.

Luke Lambert : "J'étais là et je l'ai regardé. J'étais un spectateur. J'apprends toute l'histoire de nos pilotes et la piste sur laquelle nous nous rendons."

Keselowski a pris la troisième place juste devant le poleman Joey Logano et Dale Earnhardt Jr. pour le top-5. Ricky Stenhouse Jr., Justin Allgaier, Trevor Bayne, Kevin Harvick et Ryan Truex complètent le top-10.

Pour Keselowski ce n'est pas la décision du chef d'équipe d'Elliott Sadler qui a fait la différence. Selon le champion 2010 de la série, Sadler avait tout simplement la meilleure voiture.

En ne prenant que deux pneumatiques au tour 160 Trevor Bayne s'est emparé de la tête de l'épreuve. Le pilote de la Roush Fenway Racing a mené jusqu'à ce que son coéquipier, Ricky Stenhouse Jr., profite du trafic pour le dépasser au tour 224.

Kyle Busch n'y arrive toujours pas dans sa propre écurie

Au tour 262 Kyle Busch part à la faute et tape le mur entre les virages n°3 et n°4. Il est à l'origine de la dernière neutralisation. Le pilote de la Toyota Camry a finalement pris la dix-septième place à un tour du vainqueur.

À cet instant Elliott Sadler est quatrième à 2,873 secondes de Stenhouse, mais les trois premiers de la course que sont Stenhouse, Bayne et Keselowski, repassent par les stands, pas Sadler.

Pour la quatrième fois de la saison ce n'est pas un régulier de la NASCAR Sprint Cup Series qui s'impose. C'est la première fois depuis 1995 que cela se produit. À l'époque Chad Little avait remporté les deux premières épreuves, Kenny Wallace la troisième et Johnny Benson la quatrième.

A voir également:
- Résultats de la course
- Classement des pilotes


Article mis en ligne par Geoffroy LETTIER le 18/03/2012





US RACING est un site d'actualité consacré à 100% aux Sports Automobiles Américains. Retrouvez toute l'actualité des courses automobiles américaines. Les résultats des courses d'IndyCar, de NASCAR, du Tudor United SportsCar championship et du Dakar ainsi que les classements de vos pilotes préférés sur chaque épreuve : NASCAR, 24 heures du Mans, Indy 500, Daytona 500 etc...


Copyright © 2005 - 2015 US RACING Tous droits réservés. NASCAR® and the NASCAR logo are registered trademarks of the National Association for Stock Car Racing, Inc.