NTT IndyCar Series Une

Simon Pagenaud : « Nous avions une très bonne monoplace »

Dix-neuvième de la course d'Austin en NTT IndyCar Series, Simon Pagenaud a été l'une des principales victimes de l'unique neutralisation de l'épreuve. Au moment de tirer le bilan de ce deuxième rendez-vous de la saison 2019 en NTT IndyCar Series sur le Circuit of the Americas d'Austin, Simon Pagenaud pouvait légitimement être déçu avec une dix-neuvième place à l'arrivée, qui selon ses dires ne reflète pas la performance de la
NTT IndyCar Series Une

Ils ont dit… – Les déclarations du top 10 d’Austin

COLTON HERTA (n°88 - Harding Steinbrenner Racing - Honda), vainqueur de l'INDYCAR Classic : " Nous ne nous attendions pas à gagner. Je pense que nous pouvions faire un podium. Je pense que nous avions le rythme pour cela. Il semble que Will (Power) et (Alexander) Rossi avaient un avantage sur nous en terme de rythme. Je pensais que nous pouvions jouer la troisième place sans cette neutralisation. Le drapeau
Classement Monster Energy NASCAR Cup

Kyle Busch toujours solide leader du classement

Le champion 2015 de la première division de la NASCAR continue de dominer les débats en Monster Energy NASCAR Cup Series et compte désormais 273 points après six épreuves. Kyle Busch a désormais un nouveau dauphin en la personne de Denny Hamlin, son coéquipier au sein de la Joe Gibbs Racing. Troisième, Kevin Harvick devance les deux vainqueurs de la Team Penske, Joey Logano et Brad Keselowski. Chez Chevrolet, le
NTT IndyCar Series Une

Colton Herta écrit une page de l’histoire de l’IndyCar

Sur le Circuit of the Americas d'Austin, Colton Herta est devenu le plus jeune vainqueur de l'histoire de l'IndyCar. Colton Herta a été le grand bénéficiaire d'un drapeau jaune pour mener les 15 derniers tours de la course et s'imposer avec 2,7182 secondes d'avance sur Josef Newgarden. Âgé de 18 ans, 11 mois et 25 jours, il devient le plus jeune vainqueur de l'IndyCar, effaçant des tablettes le record datant
Monster Energy NASCAR Cup Une

Brad Keselowski était imprenable à Martinsville

Brad Keselowski a dominé l'épreuve de Martinsville en Monster Energy NASCAR Cup Series et s'impose pour la seconde fois de la saison après son succès acquis sur l'ovale d'Atlanta. Durant le dernier segment, Chase Elliott a un temps fait douté Brad Keselowski en prenant les commandes, mais en fin de course, le pilote de la Hendrick Motorsports est revenu beaucoup trop tard sur Brad Keselowski pour espérer autre chose qu'une
NWES Une

Une grille complète pour la saison 2019 NASCAR Whelen Euro Series

Une nouvelle saison passionnante est sur le point de débuter en NASCAR Whelen Euro Series et c’est sur le Circuit Ricardo Tormo de Valencia en Espagne les 13 et 14 avril prochains que cela se déroulera. Pas moins de 33 voitures, pour le compte de 19 équipes venant du monde entier, sont attendues pour remplir la grille de la manche d’ouverture, réaffirmant la popularité de l’Euro NASCAR comme le meilleur
Monster Energy NASCAR Cup Une

Brad Keselowski double la mise

Après avoir remporté le premier segment de l'épreuve de Martinsville en Monster Energy NASCAR Cup Series, Brad Keselowski a dominé le deuxième segment et s'affirme comme le grand favori de la course. Qui va bien pouvoir aller chercher Brad Keselowski. Dominateur lors du premier segment, il a mené tous les tours du deuxième segment et remporte dix points supplémentaires au championnat. Brad Keselowski devance Ryan Blaney, Denny Hamlin, Chase Elliott,
NWES Une

Racing Engineering s’engage en NWES avec deux voitures

Racing Engineering est l’une des écuries les plus titrées de l’histoire récente du sport automobile européen. Elle engagera en NASCAR Whelen Euro Series deux voitures, ce qui élèvera encore le niveau de compétitivité du championnat. L’équipe espagnole a choisi les numéros 48 et 88 pour ses deux Ford Mustang. Créée en 1999 par Alfonso de Orléans-Borbón et basée à Sanlúcar de Barrameda en Andalousie, Racing Engineering s’est rapidement illustré au