Indianapolis 500

Mardi 14 mai 2019 11 h 00 (17 h 00) - Essais réservé aux anciens pilotes n'étant plus à temps plein (2 heures) 13 h 00 (19 h 00) - Rookie Orientation Program et Veteran refresher tests (2 heures) 15 h 00 (21 h 00) - Essais (3 heures) Mercredi 15 mai 2019 11 h 00 (17 h 00) - Essais (7 heures) Jeudi 16 mai 2019 11 h 00
NTT IndyCar Series Une

Le programme du mois de mai à Indianapolis révélé

Pas moins de onze journées d'activité sont prévues sur l'Indianapolis Motor Speedway sur le routier et sur l'ovale avec en conclusion la course la plus importante de la saison en IndyCar, les 500 miles d'Indianapolis le dimanche 26 mai. Avant la cent-troisième édition de l'Indy 500 le dimanche 26 mai, il y aura l'INDYCAR Grand Prix sur le circuit routier de 2,439 miles le samedi 11 mai, pour la sixième
NTT IndyCar Series Une

Conor Daly rejoint la Andretti pour l’Indy 500

Conor Daly participera aux 500 miles d'Indianapolis pour le compte de la Andretti Autosport. Il rejoint ainsi, Ryan Hunter-Reay, Alexander Rossi, Zach Veach et Marco Andretti, dans une équipe composée de pilotes nés aux États-Unis d'Amérique. Si Conor Daly se bat pour trouver des fonds afin de financer sa carrière de pilote à temps plein, sa priorité reste de participer aux 500 miles d'Indianapolis, la course la plus importante de
NTT IndyCar Series Une

Fernando Alonso fera l’Indy 500 en 2019

La Triple Couronne est plus que jamais l'objectif de Fernando Alonso. L'Espagnol, vainqueur du Grand Prix de Monaco en Formule 1 et des 24 Heures du Mans s'attaquera à l'Indy 500 en 2019 pour la seconde fois de sa carrière, cette fois la McLaren Racing sautera le pas en IndyCar. Après 2017, 2019. Fernando Alonso sera bien engagé pour le cent-troisième édition des 500 miles d'Indianapolis en mai prochain. En
Monster Energy NASCAR Cup Une

Brad Keselowski remporte le Brickyard au forceps

Au terme d'une passe d'arme virile face à Denny Hamlin, Brad Keselowski s'impose sur le Brickyard et permet à la Team Penske de remporter sa première course à Indianapolis en Monster Energy NASCAR Cup Series. Kyle Busch remporte pour sa part le titre de champion de la saison régulière. Avant les Southern 500, Brad Keselowski n'avait pas remporté de monument en Monster Energy NASCAR Cup Series, huit jours plus tard
NTT IndyCar Series Une

Et si Tony Stewart faisait l’Indy 500 pour le compte de Roger Penske ?

La semaine dernière Tony Stewart a annoncé être prêt à disputer certaines courses, parfois sous conditions, c'est le cas de l'épreuve phare des Verizon IndyCar Series, l'Indy 500. En marge de la course du Michigan en Monster Energy NASCAR Cup Series, Roger Penske n'a pas fermé la porte à l'engagement d'une cinquième monoplace. Comme pour la 102ème édition de l'Indy 500 disputée, le 27 mai dernier, la Team Penske a