Première victoire en carrière pour Casey Mears en Nascar Nextel Cup.

Casey Mears
a misé gros en tentant de jouer avec sa consommation lors de la
course la plus longue de l’année mais ce paris a payé et il a remporté
sa première victoire en carrière de Nascar Nextel Cup dimanche lors des Coca-Cola 600. Le neveu du quadruple vainqueur des Indianapolis 500, Rick Mears, s’est imposé le même jour que la 91ème édition de cette course mythique et n’a pu retenir quelques larmes sur la Victory Lane.

Alors que des critiques commençaient à se faire entendre concernant son début de saison en demi teinte à la Hendrick Motorsports, Mears
a réalisé une course très solide même si il n’a pris la tête du peloton
qu’en toute fin de course lorsque les leaders sont repassés par les
stands pour un ‘Splash & Go’.

L’écurie
de la voiture n°25 a décidé de tenter le coup et de rejoindre l’arrivée
sans rajouter de carburant. Cette décision a été la bonne même il s’en
est fallu de peu puisque Mears est tombé en panne d’essence dans son tour de décélération.

Si cette victoire est la première de Mears, c’est la cinquième consécutive pour la Hendrick
Motorsports et la neuvième en dix courses pour cette écurie qui continu
sa domination. Depuis le début de l’année, les trois autres pilotes, Jeff Gordon, Jimmie Johnson et Kurt Busch s’étaient partagés les victoires pendant que Mears sombrait dans le classement général. Il pointait en effet à la 35ème avant cette course sur le Lowe’s Motor Speedway.

J.J. Yeley, a terminé deuxième devant un tout aussi inattendu Kyle Petty qui a signé son premier Top-5 en 10 ans. Reed Sorenson a terminé à une excellent quatrième place devant Brian Vickers qui a offert le meilleur résultat de la saison à Toyota.

Curieusement, les cinq premiers ont signé dimanche à Charlotte leur meilleur résultat de la saison.

C’est pourtant Tony Stewart
qui semblait pouvoir s’imposer en fin de course, mais il a été trop
court de deux tours en carburant et a du repasser par les stands. Jimmie Johnson
a une nouvelle été très performant sur ce circuit en menant 82 tours.
Mais une erreur dans les stands lui a fait perdre du temps.

A noter
que la course a été marquée par deux accidents dans les premiers 150
miles. Le premier a impliqué pas moins de 13 voitures et a été causé
par une crevaison de Johnson. Le pneu de ce dernier a roulé sur la piste et les pilotes ont tenté de l’éviter. Plusieurs pilotes dont Juan Pablo Montoya n’ont pas eu cette chance.

Le deuxième accrochage a été déclenché par Tony Raines qui est parti en tête à queue et a emmené avec lui le malheureux leader du championnat, Jeff Gordon. Ce dernier, futur papa, a terminé 41ème mais conserve la tête du championnat. Il a maintenant 132 points d’avance sur Johnson.

Nouveau !
COCA-COLA 600: Résultats de la course.
Classement du championnat de la Nascar Nextel Cup

ante. libero. mi, leo efficitur. eget sem, felis ut felis ut non