Ravitaillements sous vert sur short track : un casse-tête.

Avec un tour qui fera aux alentours de 17 secondes lors de la course de ce 30 juin sur le Richmond International Raceway, les ravitaillements sous drapeau vert seront capitaux. Pour Scott DIXON : “Ce sont des moments très importants lors d’une course et sur les shorts tracks ils risquent d’être la clé de la victoire.

A Richmond, la piste est longue de 0.75 miles et un ravitaillement sous “vert” coutera facilement 1 tour pour remettre 4 pneus neufs et 22 gallons d’éthanol.

Pour Tim CINDRIC, Stratège pour Helio CASTRONEVES : “Tout dépend si votre voiture est rapide ou pas mais refaire un tour de retard est toujours quelque chose de très difficile. Il faut aussi voir si vous avez une voiture qui est capable de dépasser ou pas. En fonction de cela, vous devez faire évoluer votre stratégie. Si vous êtes bloqué dans le trafic, il faudra alors tenter une stratégie différente.

A l’inverse, vous pouvez avoir une voiture rapide et suite à un ravitaillement court, vous allez gagner quelques dixièmes de secondes mais alors vous risquerez d’être englué dans le peloton et bloqué comme sur une course routière.

Parfois la chance vient à votre secours car juste après votre ravitaillement où vous avez perdu un ou deux tours, le drapeau jaune tant attendu est sorti et vous fait revenir aux avants-postes.

venenatis massa facilisis ut tristique fringilla ut non mattis eget