Coyote is back !

Les principales équipes Grand-Am sont en piste depuis hier pour les January Test Days, importante séance de préparation en vue des prochaines 24 Heures de Daytona. Ces trois jours de tests sont l’occasion pour nous de découvrir les Daytona Prototypes dernière génération, notamment les nouvelles Riley et la Lola du Krohn Racing.

Mais c’est surtout le retour surprise d’une marque légendaire du sport automobile américain qui a retenu notre attention : Eddie Cheever a en effet engagé deux… Coyote CC/08/1 à moteur Pontiac pour les 24 Heures 2008 !

On savait que l’ex-pilote F1 avait racheté la licence Fabcar il y a quelques mois et qu’il s’était ensuite associé au constructeur italien Picchio pour construire un nouveau chassis. On ne connaissait en revanche pas encore le nom de ce nouveau chassis.

Eddie Cheever a donc obtenu l’autorisation d’A.-J. Foyt pour utiliser le nom de Coyote Cars, LLC, qui est la marque de la monoplace utilisée par le pilote texan de 1966 à 1983 en USAC. C’est au volant d’une Coyote que Foyt a remporté les 500 Miles d’Indianapolis en 1967 et 1977.

« Nous avons choisi ce nom pour rendre hommage aux nombreux succès d’AJ-Foyt dans sa carrière, la plupart d’entre eux ayant été obtenus au volant d’une Coyote », explique Eddie Cheever.

« J’ai beaucoup de respect pour Eddie Cheever », explique quant-à-lui A.-J. Foyt. « C’était un bon pilote de F1 et un vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis. En temps normal, je ne donne pas suite pas à ce type de demandes, mais Eddie voulait faire revivre le nom de Coyote qui avait disparu lorsque j’ai pris ma retraite. »

La Coyote n°16 a terminé la première journée d’essais à la treizième place, avec Fabio Babini, Matteo Bobbi, Antonio Garcia et Tom Kimber-Smith au volant. La n°51 de Mike Newton/Tommy Erdos/Scott Mayer est plus loin.

Pour la course, Stéphane Ortelli devrait remplacer Kimber-Smith sur la 16. Avec un tel équipage, il ne faudra pas trop s’étonner si le cri du Coyote retentissait dans la Victory Lane le 27 janvier prochain !

fringilla quis Praesent felis sem, velit, nunc porta.