Morbidelli réalise le sweep à Dubaï

Derrière l’Italien, on retrouve Matthias Lauda, qui devance le héro local : Hasher Al Maktoum. Cette deuxième course du weekend a été animée du début à la fin. Les huit premiers sur la grille de départ s’élançaient dans l’ordre inverse de la première course.

C’est Stefan Johansson qui partait depuis la pole position. Dès le départ il perdait la tête de la course, et c’est le Français Nicolas Navarro qui menait la meute lors des deux premières boucles. Au dix-huitième passage Navarro était victime d’un problème mécanique qui endommageait sa roue arrière, parti en tête-à-queue, il laissait le champ libre à Gianni Morbidelli.

Johansson et Johnny Herbert se sont percutés dès le premier tour. Au troisième tour, le Britannique entrait en contact avec David Terrien, qui a abandonner quelques mètres plus loin.

Au quatrième tour Jean Alesi se retirait de la course alors que Al Maktoum et Ananda Mikola se touchaient. Ce contact sera fatal à ce dernier.

Uwe Alzen n’a pas été à la fête lors de cette deuxième course. Il a été pénalisé une première fois puisqu’il conduisait hors du circuit, avant d’être disqualifié par les officiels pour conduite dangereuse.

La prochaine course se déroulera à Sentul, Indonésie, dans trois semaines.

dictum Sed suscipit quis, neque. libero. sem, consectetur