Série de préparation pour la Cup, ou cour de récréation?

Clint Bowyer – troisième du championnat de NASCAR Sprint Cup Series en 2007 – va de nouveau réaliser l’intégralité des deux championnats en cette saison 2008.

“Sans cette série, je n’en serais pas là où j’en suis actuellement. Cela me donne une chance d’apprendre énormément” déclare le pilote de la Richard Childress Racing.

Pilote au sein de la Dale Earnhardt Incorporated, Paul Menard suit le même chemin que Clint Bowyer.

“C’est un très bon apprentissage ; si vous êtes capable de bien vous comporter en Nationwide, alors vous ferrez de bonnes courses en Sprint Cup” ajoute pour sa part Paul Menard.

Devant cette ‘invasion’ des pilotes de la Cup, les officiels de la NASCAR essaye de trouver une parade afin que les pilotes qui ne concourent qu’en Nationwide soient valorisés. Selon certaines rumeurs, les pilotes engagés à plein temps en NASCAR Sprint Cup ne pourraient pas marquer de points au championnat en Nationwide.

Si cette règle venait à être officialisée, nombre des pilotes de la Cup réfléchiraient plus sérieusement avant de s’engager pour la saison complète de Nationwide.

J.J. Yeley est l’un des pilotes qui est contre cette règle : “si mon programme dans cette série avait été limité, est-ce que je serais encore en Cup aujourd’hui ? Pas sûr.”

Pilote pour quelques courses cette année au sein de la Richard Childress Racing, Bobby Labonte – champion de la NASCAR Nationwide Series en 1991 – estime que les pilotes de la Cup devraient courir dans leur propre écurie.

C’est Cale Gale qui est le premier pilote du classement de Nationwide à ne pas être engagé en Sprint : “en fait il n’y a pas énormément de pilotes qui ne font que la Nationwide. En même temps je ne pense pas que la NASCAR puisse se passer des pilotes de Cup, puisque cela amène plus de spectateurs.”

Alors que la première course de la saison à Atlanta – les Nicorette 300 – se profile, la question reste entière : est-ce qu’un pilote de la Sprint Cup s’imposera de nouveau sur le circuit le plus rapide de la saison ?

dolor. Donec neque. leo. ut elit. Praesent justo