Matt Kenseth de retour sur le devant de la scène en Nascar Sprint Cup

Alors qu’il vit un des plus calamiteux débuts de saison de sa carrière en Nascar Sprint Cup Series, le pilote de la Roush Fenway Racing a effectué une très belle remontée lors des Dodge Challenger 500. Parti 34e sur la grille de départ, il a passé la ligne d’arrivée à la sixième place.

« Je suis vraiment content de notre place à l’arrivée, » a déclaré Kenseth, qui n’avait fini qu’une fois dans le top-30 lors de quatre des cinq courses précédentes. « Nous avons une telle malchance depuis le début de la saison que je suis heureux de cette arrivée. C’est un super résultat pour nous et nous avons vraiment bien couru. »

Kenseth a aussi été l’un des rares pilotes à ne pas brosser le mur sur le circuit resurfacé en début d’année.

« Aujourd’hui nous avons connu une soirée moins difficile que d’autres, » a commenté le champion 2003, accompagné dans le top-10 par deux de ses coéquipiers : Carl Edwards (2e) et David Ragan (5e). « Cela a été dur vendredi, mais je ne pense pas avoir frotté le mur une seule fois aujourd’hui, alors c’était une bonne journée, même si c’était un peu dangereux. »

Comme c’est souvent le cas avec Matt Kenseth, même quand il fait une bonne course, la Ford Fusion #17 n’a été en mesure de jouer les premiers rôles que dans la deuxième moitié de la course.

« Il nous en a fallu du temps pour que la voiture soit compétitive et nous avons eu un très bon dernier run, » a ajouté Kenseth. « En fait, la voiture avait aussi été très bonne plus tôt, mais nous avons eu un contact dans la ligne des puits avec Dave Blaney et il nous a fallu rattraper le temps perdu sur la piste, mais au final, tout s’est bien fini. »

dapibus libero. quis eleifend justo commodo fringilla facilisis eget risus. consectetur risus