24 heures du Mans: Un virage Corvette

Le circuit des 24 heures du Mans propose certains des noms les plus reconnaissables du sport automobile. Tous les fans de course ont déjà entendu parler de Tertre Rouge, Mulsanne, Arnage et d’Indianapolis qui indiquent certains des endroits clés du circuit.

Mais il y a maintenant un nouveau nom à ajouter à cette galerie: les courbes Corvette. Le Club Automobile de l’Ouest (ACO), l’organisateur de la course d’endurance la plus célèbre du monde a en effet décidé d’honorer la marque en l’associant à une partie du circuit, celle se trouvant entre le virage Dupont et Maison Blanche.

Cette année a marqué la 48ème participation de Corvette aux 24 heures du Mans. Le premier engagement d’une Corvette remonte à 1960 quand John Fitch et Bob Grossman s’étaient imposés au volant d’une Corvette de Briggs Cunningham dans la catégorie GT. Parmis les grands noms ayant roulé sur Corvette et Chevrolet on peut citer Bob Bondurant, Dick Guldstrand, Jim Hall, Phil Hill, Dick Smothers, John Greenwood ou encore Cale Yarborough, la légende de la NASCAR.

L’arrivée d’une écurie d’usine en 2000 avait marqué une nouvelle étape. Depuis la Corvette Racing s’est imposé à cinq reprises – dont deux doublés – et a signé 13 podiums.

Lors de cette 76ème édition des 24 heures du Mans et pour la deuxième année de suite, la Corvette Racing a terminé à la deuxième place de la catégorie GT1. Johnny O’Connell, Jan Magnussen et Ron Fellows ont bouclé 344 tours au volant de leur Corvette C6-R n°63 et ont terminé dans le tour du leader, l’Aston Martin DBR9 n°009 de David Brabham, Antonio Garcia, et Darren Turner.

velit, odio suscipit id ipsum commodo felis venenatis Phasellus dictum ut