Villeneuve et Gordon associés en Nascar à Montréal ?

«J’envoie une voiture de série
Nationwide à Montréal, peu importe ce qui arrive,
a
dit Gordon. Je serais même favorable à l’idée
de laisser le volant à Jacques si on réussissait à
s’entendre sur les termes pécuniaires. Je sais qu’il peut être
très bon là-bas.
»

Le pilote de la Dodge #7 en Nascar
Sprint Cup a cependant reconnu que le budget était au coeur
des pourparlers entre lui et le champion du monde 1997 de Formule 1.

«Je sais que Jacques et Barry
travaillent fort et que les choses avancent, mais, bien entendu, il
faudra que les commanditaires et les budgets soient en place avant
qu’on s’entende sur notre programme
», a ajouté
Gordon.

Ce programme pourrait être étendu
à une saison complète en Nascar Sprint Cup Series, à
condition que le pilote québécois trouve les
partenaires nécessaires.

«Ça dépend du
désir de Jacques de courir, je pense,
a dit Gordon. On
peut lui offrir un programme à un prix raisonnable. Reste à
lui de trouver ce budget et de voir combien en plus il lui faut pour
que ça vaille la peine.
»

Le duo Villeneuve-Green doit également
s’assurer que le programme offert par Gordon en vaille la peine. En
effet, l’équipe de Gordon n’est pas au mieux et il arrive
qu’il ne trouve ses sponsors qu’à la dernière minute.
Et la collaboration entre Gordon et Gillett-Evernham Motorsport (GEM)
ne fonctionne pas aussi bien que prévu. Elle ne se limite plus
qu’à la fourniture des moteurs et même cet accord serait
en péril.

Dans le même temps,l’équipe
Braun Racing a confirmé que la Toyota #32 était
toujours disponible pour la course de Nationwide Series à
Montréal et que Villeneuve était sur la liste des
pilotes potentiels.

venenatis lectus amet, Praesent ultricies commodo libero