Scott Dixon s’impose une nouvelle fois !

Pour Helio Castroneves, la cause semble entendue. Avec sept places de deuxième cette année, le titre pourrait être mérité. Mais voilà, la régularité du Brésilien ne suffit pas face à l’ogre Scott Dixon qui rafle tout sur son passage, même lorsque les circonstances de courses lui sont défavorables.

Lors de la dernière neutralisation de la course à plus de cinquante tours de l’arrivée, tous les pilotes sont repassés par les stands pour chausser un train de pneumatiques neufs et refaire le plein de carburant. Helio Castroneves et l’écurie Penske ont alors décidé de tenter un pari en s’arrêtant une seconde fois à la fin de la neutralisation. Cela impliquait que le Brésilien devrait repartir du fond du peloton tout en économisant son carburant afin de ne plus avoir à s’arrêter.

A l’entame des derniers tours, cette stratégie semblait s’avérer payante pour le pilote Penske puisqu’il se retrouvait en tête devant Scott Dixon, Marco Andretti et Vitor Meira. Sous le drapeau blanc Castroneves comptait plus de six dixièmes d’avance sur son plus proche poursuivant, mais à la sortie du virage 4, Helio commença à perdre de la vitesse, signe d’une panne d’essence imminente. Scott Dixon qui n’en demandait pas temps repris la tête de la course pour s’imposer devant Castroneves qui a conservé la deuxième place d’un souffle face au jeune Marco Andretti.

Avec cette victoire, Scott Dixon égale le record de courses remportées en une saisons par un pilote. Ce record était jusque là détenu par Dan Wheldon avec six succès en 2005.

Neuf pilotes ont abandonnés lors de cette épreuve sur le Kentucky Speedway. Will Power aura été le premier d’entre-eux à se retirer, victime de problèmes mécaniques dès le cinquième tour après avoir brossé le mur extérieur.

Les pilotes de la Newman-Haas Racing n’auront pas été à la fête puisqu’ils terminent 24 et 25ème de l’épreuve eux aussi ayant été victimes de problèmes mécaniques.

Après être parti du fond de la grille suite à son accident lors des essais, Danica Patrick se classe en onzième position et est la première pilote à terminer à un tour du vainqueur.

Praesent ultricies ante. ipsum commodo Aenean