Cinquième succès de la saison pour Ron Hornaday

Le champion 2007 a donc devancé Johnny Benson et Travis Kvapil lors d’une course qui a compté neuf neutralisations. Hornaday a parfaitement maitrisé son dernier restart à quatre tours de l’arrivée pour devancer Benson de 0.960 seconde sur la ligne. Erik Darnell et Rick Crawford complètent le top-5 de cette course.

Le pilote Chevrolet a donc signé sa cinquième victoire de la saison et sa seconde de suite. C’est sa 38ème victoire en carrière en 218 départs en NASCAR Craftsman Truck Series. Hornaday a mené 149 des 200 tours effectués et réduit donc son retard sur Benson au championnat. L’écart entre les deux pilotes est passé de 94 à 74 points à sept courses de la fin du championnat.

Le jour précédant la course, Ron Hornaday, son propriétaire Kevin Harvick ainsi que le vice président de la communication de la NASCAR Jim Hunter avaient donné une conférence de presse au New Hampshire afin d’évoquer la prise de testostérone par Hornaday entre 2004 et 2006 pour des raison médicales. D’après la NASCAR, Hornaday n’a rien fait de mal et pouvait donc participer aux courses.

Hornaday a définitivement pris la tête de l’épreuve au tour 156 lorsque le leader Travis Kvapil évita de justesse le truck de Timothy Peters parti en tête à queue. Le pilote de la Kevin Harvick Incorporated ne cèdera plus le commandement jusqu’à la fin de la course.

Travis Kvapil avait réussi à gagner pas mal de temps sur ses adversaires lors d’une série d’arrêts sous vert et pointait en tête avec 1.7 seconde d’avance lorsque David Starr et Donny Lia s’accrochèrent et que la NASCAR sorte la quatrième drapeau jaune de la journée au tour 151.

Trois autres jaunes seront sortis avant la fin de la course notamment lors d’une accrochage au tour 185 entre Colin Braun, Brendan Gaughan, Jack Sprague et Matt Crafton.

La dernière neutralisation est intervenue au tour 194 lorsque David Starr envoya Todd Bodine dans le mur du virage n°2. Cette histoire s’est d’ailleurs finie dans les stands entre les deux équipes et entre les deux pilotes sur la piste. Les officiels ont dû intervenir pour séparer les deux équipes. Des pénalités sont a prévoir en cours de semaine prochaine.

velit, id eleifend sit mattis nunc mi, sed dolor Donec