Belle fin de saison de Jamie McMurray

Au soir de la trentième manche de la saison, Jamie McMurray était retombé à la vingtième place du classement et il était clairement le cinquième pilote de la Roush Fenway Racing. Après trente course, McMurray n’avait que six arrivées dans le top-10 et pour meilleur résultat une sixième place à Indianapolis.

Depuis le Lowe’s McMurray est totalement transfiguré. Cinquième au Lowe’s, le pilote de la Ford n°26 signait son premier top-10 depuis huit courses et l’on en venait à se demander s’il s’agissait d’un retour de McMurray ou bien d’un énième feu de paille. A Martinsville Jamie avait connu une course plus difficile, puisqu’il a notamment été sorti par Dale Earnhardt Jr. en début de course afin de terminer trente-huitième.

A Atlanta le pilote de la Roush Fenway Racing allait signer sa deuxième arrivée dans le top-10 en trois courses en prenant la septième place. Au Texas McMurray a mené 56 tours avant de devoir s’arrêter dans les derniers tours afin d’éviter la panne d’essence. Il a terminé les Dickies 500 à la troisième position. La semaine dernière à Phoenix McMurray s’est élancé depuis la deuxième place et a mené vingt-huit tours avant de terminer troisième pour la deuxième semaine consécutive.

Sur les cinq dernières courses, McMurray a quatre arrivées dans le top-10 dont trois top-5 et a mené 121 tours. Alors que durant les trente premières courses, McMurray avait six top-10 et mené seulement 47 tours.

Dimanche à Homestead, Jamie McMurray tentera de clôturer sa saison de belle façon afin de préparer au mieux la saison 2009. Il aura aussi certainement très à coeur de faire un bon résultat pour son crew chief Larry Carter qui effectuera sa dernière course en tant que chef d’équipe de la Ford Fusion n°26.

« Ces dernières semaines nous avions de très bonnes voitures et nous allons tenter de faire aussi bien à Homestead. La Roush Fenway Racing a toujours de bons résultats sur l’ovale d’Homestead-Miami. Cela pourrait être un très bon week-end pour nous » affirme Larry Carter.

A Homestead-Miami, McMurray n’a jamais forcément brillé, mais n’y est pas ridicule, puisque en six courses il deux top-10, une pole position et un abandon. Cependant Jamie n’a mené qu’un tour dans sa carrière sur ovale d’un mile et demi d’Homestead-Miami, c’était l’année dernière.

« C’est difficile de croire que nous arrivons sur la dernière manche de l’année. Notre équipe a vraiment parcouru beaucoup de chemin depuis le début de la saison. En début d’année nous avons eu beaucoup de malchance. Ces derniers mois ont montré combien l’équipe a travaillé dur. Nous avons de meilleures voitures ces derniers temps et nous faisons des résultats plus solides et sur quelques courses nous avons pu jouer la gagne » déclare Jamie McMurray.

Commentaires