Première pole en carrière pour David Reutimann

La dernière pole de la saison 2008 de NASCAR Sprint Cup Series est donc revenue à David Reutimann, le pilote de la Michael Waltrip Racing a bouclé un tour en 31,462 secondes soit à 171,636 mph. Toyota réalise même le doublé puisque c’est le surprenant Scott Speed qui signe le deuxième chrono. L’ancien pilote de Formule 1 échoue a 32 millièmes de Reutimann.

La Roush Fenway Racing est de nouveau très en forme sur l’Homestead-Miami Speedway puisqu’elle a placé pas moins de quatre de ses représentants dans le top-10. Matt Kenseth est troisième à 38 millièmes du meilleur temps. Carl Edwards est quant à lui quatrième deux millièmes derrière le champion 2003.

Cinquième, Kevin Harvick est le premier pilote Chevrolet de ces qualifications, il devance les deux autres pilotes de la Roush Fenway Racing, David Ragan et Jamie McMurray. Le top-10 est complété par Kyle Busch, Reed Sorenson et Martin Truex Jr..

Le Colombien Juan Pablo Montoya a confirmé son bon début de week-end avec le onzième chrono juste devant Casey Mears qui est donc le meilleur pilote de la Hendrick Motorsports. Tony Stewart a signé le treizième temps.

Les chasers ont connu des fortunes diverses lors de ses qualifications, et force est de constater que la Hendrick Motorsports n’a pas brillé puisque Dale Earnhardt Jr. a enregistré le 22ème chrono, Jimmie Johnson est trentième, juste devant Brad Keselowski alors que Jeff Gordon s’élancera depuis la trente-septième place.

Parmi les autres chasers, Jeff Burton est dix-septième, Greg Biffle vingt-troisième, Denny Hamlin s’élancera vingt-cinquième alors que Clint Bowyer sera en vingt-septième position au moment du départ.

Brian Vickers qui devait se qualifier au temps a réussi le vingtième chrono et sera donc qualifié, au contraire de Ken Schrader, Max Papis et le rookie Sam Hornish Jr.. Scott Riggs, Aric Almirola, Marcos Ambrose et Michael Waltrip doivent leur qualification au classement propriétaire de leurs voitures.

quis, ipsum suscipit mi, lectus fringilla porta. dolor. vulputate,