Earnhardt Jr. soutient la fusion DEI – Ganassi

Les temps sont durs en sport automobile, et la NASCAR n’y échappe évidemment pas. Alors que de grandes décisions ont été prises pour assurer la survie de la série (cf : la suppression des essais privés), les petites équipes se battent également pour continuer d’exister et garantir leurs emplois. Dans ces moments, la fierté n’a pas sa place, et peu importe si le nom de l’écurie change, même si celle-ci porte le patronyme “Earnhardt”.

Evidemment, les micros se sont tournés vers le fils du légendaire Dale Earnhardt. Et bien qu’il ait quitté l’écurie fin 2007, Dale Jr. ne refuse aucune question sur son ancienne équipe, fondée en 1995.

C’est bon pour eux, je l’espère. Ca allait être décevant s’ils ne fusionnaient pas. L’année prochaine va être une année difficile. J’espère juste qu’ils iront de l’avant.

Cette réflexion sur l’année prochaine est cruciale. En effet, la crise est arrivée en 2008, mais l’essentiel des budgets était déjà bouclé. L’impact a donc été amoindri. En revanche, les grosses difficultés vont arriver en 2009 puisqu’il va falloir trouver les fonds nécessaires pour participer aux 36 épreuves du championnat NASCAR. Tâche difficile étant donné que les entreprises ont toutes ralenti voir stoppé leurs investissements.

Il est évident que la présence de son père à la tête de l’équipe aurait aidé à conserver des partenaires :
Il aurait eu plus de chance pour garder les partenaires qu’ils ont actuellement. Quand mon père est mort, tout a changé. S’il était ici, il serait triste. Mais il n’est pas là, et chacun doit aller faire ce qu’il a à faire de leur propre façon. Chacun doit prendre soin de soi. Il n’est pas là pour prendre soin de tout le monde, donc vous devez le faire vous-mêmes et c’est tout.

Je veux qu’ils réussissent, je veux qu’ils soient heureux et que tout fonctionne, mais je ne peux pas étendre mes sentiments là-dessus.

La fusion entre la Ganassi Racing et la DEI a logiquement mais malheureusement résulté à une suppression d’environ cent emplois. Sur ce point Junior se sont également concerné et bien qu’il regrette cette perte, il assure qu’il ne faut pas blâmer une seule personne pour cet évènement étant donné que le monde de la NASCAR va probablement connaître d’autres cas similaires dans un futur proche.

fringilla vel, sit Praesent in amet, Lorem sed Aliquam