Début de saison contrasté chez Roush

Matt Kenseth est le pilote de la Roush Fenway Racing qui est le mieux parti cette saison. Le champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series a commencé l’année 2009 de la meilleure façon qu’il soit, par deux victoires successives à Daytona puis à Fontana.

Mais le pilote de la Ford Fusion n°17 a connu un coup d’arrêt à Las Vegas puisqu’il n’a effectué que six tours avant que son moteur ne casse. Résultat, il s’est classé 43ème de cette épreuve et a donc perdu la tête du classement général. Il se retrouve maintenant en troisième position à 40 longueurs de Jeff Gordon.

Juste derrière Kenseth au classement général, on retrouve Greg Biffle. Vingtième à Daytona, Biffle a terminé dans le top-10 lors des deux dernières courses disputées, quatrième à Fontana, puis septième à Las Vegas.

Grâce à ses deux bons résultats, Biffle est maintenant quatrième du général avec le même nombre de points que son équipier.

Le troisième pilote de la Roush Fenway Racing n’est autre que le vice-champion de la série en 2008, Carl Edwards. S’il a terminé toutes les courses dans le top-20, Edwards n’a qu’un seul top-10, une septième place à Fontana.

Le pilote de la Ford n°99 est actuellement en neuvième position à 82 points du leader. Carl Edwards est l’un des cinq pilotes à avoir bouclé tous les tours cette saison. Les quatre autres pilotes se nomment Greg Biffle, Jeff Gordon, David Reutimann et Kasey Kahne.

Il faut descendre à la vingt-deuxième place pour trouver trace d’un nouveau pilote de la Roush Fenway Racing. Il s’agit de Jamie McMurray. A l’instar d’Edwards il n’a qu’un seul top-10 cette année, sa neuvième place obtenue à Las Vegas.

Le point positif pour McMurray est qu’il semble monter en puissance. 37ème à Daytona après avoir été impliqué dans un accident, le pilote de la Ford Fusion n°26 enchaînait par une seizième place à Fontana.

Le dernier pilote de la Roush Fenway Racing n’est autre que David Ragan. Le candidat au titre de rookie 2007 avait parfaitement débuté sa saison avec une sixième place à Daytona. La semaine suivante, il ne pouvait faire mieux que dix-septième. A Las Vegas il était lui aussi victime de son moteur. Il n’a pu faire que 72 tours et s’est classé avant-dernier.

S’il n’est pas encore distancé dans la lutte pour les playoffs, le pilote de la Ford Fusion n°6 ne pointe qu’à la 24ème place et est clairement dans une spirale négative.

L’Atlanta Motor Speedway est le type d’ovale qui vient bien à la Roush Fenway Racing, ce pourrait donc être un bon moyen de se relancer pour ceux qui ont connu des difficultés depuis ce début de saison.

Phasellus Praesent dolor non sem, mattis tristique