Ryan Briscoe s’impose dans les rues de St. Petersburg

Le pilote Australien du Team Penske a parfaitement résisté à Ryan Hunter-Reay pour aller remporter la première course de la saison 2009 d’IndyCar. Ryan Briscoe a pris la tête à Justin Wilson à quatorze tours du but et ne l’a plus quittée jusqu’au drapeau à damier.

C’est grâce au supplément d’adhérence qu’offrent les pneus ‘soft’ que Ryan Hunter-Reay a pu dépasser Justin Wilson dans les derniers tours. Il y a bien eu un restart dans les derniers tours de l’épreuve, mais l’Australien a parfaitement su mettre en échec l’attaque du pilote de la Vision Racing.

C’est la première fois que Briscoe voit le drapeau à damier de cette course de St. Petersburg, puisque lors de ses deux premières participations il s’était crashé, en 2005 avec la Target Chip Ganassi Racing et l’an dernier pour le compte de l’écurie de Roger Penske.

“Enfin. Cette place se refusait à moi. C’est une bonne sensation que de terminer cette course” confiait l’Australien à la descente de sa monoplace. “C’est une bonne chose que de démarrer la saison de cette manière” ajoute le pilote de la Dallara n°6.

Ryan Hunter-Reay, qui n’avait plus de volant après le retrait de l’un des sponsors de la Rahal Letterman Racing, n’a trouvé refuge dans l’écurie de Tony George que quelques jours avant l’ouverture de la saison.

“C’est irréel la façon dont se sont déroulés les derniers jours. Je suis arrivé vendredi et aujourd’hui, nous jouions la gagne” déclarait Hunter-Reay l’issue de cette première manche de la saison 2009.

Justin Wilson, lui aussi arrivé de dernière minute pour le compte de la Dale Coyne Racing a effectué une belle course et doit se contenter de la troisième place après avoir dominé l’épreuve à plusieurs reprises.

“Je ne pouvais pas suivre le rythme lors du dernier restart, mais c’était une bonne course, une bonne façon de démarrer une avec une nouvelle équipe” a affirmé le Britannique.

Pour son retour en IndyCar, après une saison totalement raté en NASCAR Sprint Cup Series, Dario Franchitti a effectué une course solide. Le champion 2007 a terminé l’épreuve d’ouverture de cette saison en quatrième position.

Graham Rahal, qui avait décroché sa première victoire en carrière l’an dernier, pour sa toute première course, avait bien débuté le week-end en signant la pole position, mais dès le premier virage de la course il a été poussé en tête-à-queue par Tony Kanaan. Les deux pilotes ont dû repasser par les stands pour réparer. Le Brésilien a finalement pris la cinquième place de l’épreuve alors que Rahal doit se contenter de la septième. C’est Will Power, le nouvel équipier de Power qui s’intercale entre les deux hommes.

Aenean ut tristique libero. lectus dictum suscipit