Sam Hornish Jr : ‘je suis heureux des progrès réalisés’

La dix-septième place enregistré hier sur le Texas Motor Speedway par Sam Hornish Jr. est son deuxième meilleur résultat après sa seizième place obtenue à Las Vegas. C’est également la seconde fois cette saison qu’il termine dans le tour du vainqueur.

Parti douzième – égalant sa meilleure performance en qualifications de l’année – Hornish rencontrait des problèmes de sous-virage dans les dix premiers tours. Mais au fur et à mesure que le premier run sous drapeau vert avançait la Dodge Charger n°77 se comportait de mieux en mieux.

C’est au 52ème tour que l’ancien triple champion IndyCar a effectué son premier arrêt de la course. Son chef d’équipe a décidé d’ajuster quelque peu la pression dans les pneumatiques. A l’issue du cycle de ravitaillements Hornish pointait en dix-huitième position.

Lors du premier drapeau jaune de la course, l’équipe a pu ajuster la voiture qui était sous-vireuse en milieu de virage. Un nouvel ajustement de la pression dans les pneumatiques était nécessaire. Du fait du trafic dans les stands, Hornish a perdu quelques positions pour ne pointer que 21ème au restart.

Alors que la mi-course était en vue, le pilote de la Penske Racing est repassé par les stands sous drapeau vert. Quatre pneus le plein d’essence et cette fois-ci un léger réglage ur la track bar. Cet ajustement a eu pour effet de corriger les problèmes de sous-virage en milieu de courbe et Hornish a alors rapporté que les autres problèmes étaient mineurs. Une fois le dernier arrêt sous drapeau vert effectué, Hornish pointait en douzième position.

Parti en tête-à-queue au 262ème tour le pilote de la Dodge Charger n°77 a contraint les officiels à sortir le drapeau jaune. Fort heureusement pour le vainqueur 2006 des 500 miles d’Indianapolis, les dommages étaient mineurs et les réparations furent rapides ce qui lui permis de repartir dans le tour des leaders.

Dans les derniers tours de la course, Hornish a continué d’attaquer pour rester dans le top-20 et a terminé l’épreuve à une respectable 17ème place, enregistrant du même coup son second top-20 de l’année 2009. Trente et unième du classement, Hornish est à moins de cent unités de la vingt-cinquième place.

“Nous avons réalisé une course solide dans le tour du leader. Les arrêts au stand se sont bien passés. Malencontreusement en fin d’épreuve nous avons eu quelques soucis après mon tête-à-queue, mais globalement je suis fier des efforts réalisés” déclarait Hornish à l’arrivée des Samsung 500.

ut id Praesent Curabitur ut accumsan leo.