David Ragan décroche sa première victoire à Talladega

Il aura finalement dû attendre 196 courses pour s’imposer pour la première fois dans l’une des trois séries nationales de la NASCAR, mais il l’a fait ! David Ragan a – enfin – débloqué son compteur après une course qu’il aura passé aux avants-poste.

Dans une dernière ligne droite agitée, Ragan a finalement pris le meilleur sur le poleman Ryan Newman pour s’imposer avec 30 millièmes d’avance sur son rival. Cette épreuve de Talladega s’est terminée sous le régime du green-white-checkered, la course a donc compté 120 tours contre les 117 initialement prévus.

Sous le drapeau blanc, Newman menait devant Dale Earnhardt Jr., mais un contact entre ces deux hommes – à la sortie du virage n°4 – a permis à Ragan de s’infiltrer et Joey Logano l’a suivi ce qui a permis aux deux jeunes pilotes de terminer respectivement premier et troisième.

“Je me serais contenté d’un top-5, car personne ne semblait capable d’aller à l’extérieur et être très rapide. Je dois remercier Joey qui m’a beaucoup aidé dans les derniers mètres” soulignait le vainqueur sur le victory lane.

“Je savais que Junior allait sortir de sa boîte dans les 800 derniers mètres. Je l’ai donc bloqué au maximum et lorsqu’il s’est retrouvé à côté de moi, je n’ai pas compris comment la n°6 a pu arriver aussi vite, mais je me suis rendu compte que quelqu’un le poussait” concédait Newman à l’issue de la course.

Tony Raines a pris une excellente quatrième place et signe là son meilleur résultat depuis la saison 2005. Earnhardt termine donc cinquième et devance Jason Leffler, Jason Keller, le rookie Scott Lagasse Jr., Brad Keselowski et Kyle Busch.

Busch a été impliqué dans le dernier accident de la course au tour 115, ce qui a forcé les officiels à sortir le drapeau jaune et à rallonger cette épreuve sur le Talladega Superspeedway. Kyle a poussé Justin Allgaier en sortie de virage et ce dernier est allé percuter Bobby Gerhart.

Mais c’est bien dix tours plus tôt que Ragan aurait pu perdre la course, lorsque Kenseth – alors devant lui – est parti sur la ligne extérieur pour bloquer la remontée de Busch avant de redescendre et de se faire toucher par Ragan. La Ford n°16 est alors partie en tonneau à l’intérieur de la piste mais fort heureusement le champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series est sorti indemne de cet accident spectaculaire.

“Kyle revenait fort et je voulais me mettre devant lui sur sa file, mais j’étais trop juste alors je suis redescendu et David est venu me faire du bump-draft. On ne peut pas pousser dans ces conditions car les voitures sont trop instables” a confié Kenseth après être passé par le centre médical du circuit pour un check-up.

David Ragan s’est excusé au-près de son équipier et de Jack Roush, son patron, car cet accident a hypothéqué les chances de bon résultat pour Kenseth.

Il a fallu attendre le 55ème tour de la course pour voir le premier drapeau jaune de la course – un record sur cet ovale de Talladega. La première neutralisation est intervenue après que Logano ait poussé Michael Waltrip. Ce dernier a percuté Clint Bowyer qui a dû passer aux stands pour réparer alors que Waltrip a été contraint d’abandonner.

“S’il continue d’être un idiot, nous n’allons pas continuer à jouer à ce jeu avec lui” a déclaré Waltrip à propos de la manœuvre de Logano.

mattis id, tristique risus. Nullam quis adipiscing porta. suscipit consequat.