‘Nous avons eu des hauts et des bas’

Matt Kenseth et l’équipe n°17 ont signé un nouveau top-5 ce dimanche sur le Dover International Speedway. Le pilote de la Roush Fenway a réalisé son troisième top-10 consécutif et seulement son quatrième top-5 cette saison.

“C’était une bonne course pour toute l’équipe. Nous avons eu des hauts et des bas. Nous ne pouvions lutter avec Jimmie, il était au-dessus de tout le monde. Nous pouvons être satisfait de cette quatrième place” confiait Kenseth après l’épreuve.

Cinquième à l’agitation du dixième et dernier drapeau jaune, Drew Blickensderfer a opté pour quatre pneumatiques neufs. De retour en huitième il a rapidement pris l’avantage sur les pilotes devant lui qui n’avaient changé que le train de pneumatiques extérieurs.

“Les trois ou quatre dernières semaines, les choses se sont améliorées. Nous avons signé des top-10 à Darlington et Charlotte mais nous avons su être meilleur ce week-end pour obtenir un bon résultat” ajoutait le pilote de la Ford Fusion n°17 à l’issue de la treizième épreuve de la saison.

Kenseth est parti quatorzième de la course après des qualifications solides, mais sa voiture était très sur-vireuse en début d’épreuve ce qui le fit rapidement tomber en dix-neuvième position. Lors des trois premiers arrêt l’équipe a ajusté et ce n’est qu’à compter du 120ème tour que le comportement s’est amélioré de manière significative. En l’espace de 45 tours il est remonté de la dix-septième à la huitième place.

Kenseth a ensuite continué sa remonté pour se retrouver deuxième pendant 29 boucles à compter du tour 247. Au tour 277, lors d’un arrêt sous drapeau jaune, ses mécaniciens ont une nouvelle fois de l’excellent travail, ce qui lui a permis de prendre la tête de l’épreuve. Kenseth a alors mené les sept tours suivant avant de se faire dépasser par le futur vainqueur, Jimmie Johnson.

Ce top-5 est le huitième de Kenseth à Dover en vingt et un départs. C’est aussi son treizième top-10. Ce bon résultat lui permet de gagner une place au classement général où il est maintenant huitième.

tristique tempus Aliquam eget amet, ut